Elections communales 2016 : Une présence remarquable des femmes

Elles sont 26 080 candidates à participer aux communales du 20 novembre 2016

La loi N° 2015-052, portant promotion du genre, en matière d’accès aux fonctions nominatives et électives est une grande avancée dans notre pays en matière de lutte pour l’égalité des sexes, la promotion de la femme et son autonomisation.

Grâce aux dispositions de cette loi, les femmes sont représentées sur toutes les listes de candidatures aux élections communales de dimanche prochain. Selon les staitisques du ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, elles sont 26080 candidates à participer aux communales du 20 novembre 2016. Seules trois candidates ont accepté de nous dévoiler leur programme et d’exposer le déroulement de leur campagne électorale.

Le slogan de campagne de Mme Aïssata Diallo est un appel aux jeunes : «Oui la jeunesse peut !». En commune VI, cette visionnaire de 25 ans occupe la 10è place sur la liste de l’Alliance Démocratique pour la Paix-Maliba (ADP Maliba). Elle ambitionne de mobiliser, de convaincre la majorité des jeunes, des femmes, des hommes à aller voter. Mme Aïssata Diallo est convaincue qu’il est temps que la jeunesse cesse d’être passive, de servir de bétail électoral.

Pourquoi, a-t-elle décidé de se lancer dans la course cette année ? Le soleil des jeunes se lève, «Wati sera !» assène-t-elle. Elle assure que son programme les conduira à prendre leur destin en main. Qu’ils seront des acteurs du développement à la base du Mali. Les jeunes doivent faire valoir ses capacités pour prendre le relais. La battante Aïssata bat campagne avec ses propres moyens. Elle n’a pas encore reçu sa part du chèque de 300 millions Fcfa que le président de la République a remis aux candidates aux communales 2016 pour les soutenir. Aïssata se promène de famille en famille pour présenter son programme et demander le soutien de la population.

Dans son agenda figure des matchs de football, des rencontres avec les femmes, les jeunes et des caravanes de sensibilisation pour sillonner sa commune. Si elle est élue, cette diplômée sans emploi de l’Ecole normale supérieure (ENSUP) de Bamako , promet de relever les défis de l’assainissement, de l’insécurité, de la santé et de l’éducation auxquels sa commune fait face. «Je vais assainir ma commune. Beaucoup de maladies découlant de la saleté vont disparaître. La santé sera assurée pour les enfants et leurs parents. Qui apporte santé défriche la voie du développement», a-t-elle insisté.

Pour ce faire, Aïssata en cas de victoire organisera des campagnes de sensibilisation, elle mettra des poubelles à la disposition des habitants. Si elle est élue elle réalisera des forages et des puisards dans tous les quartiers. Elle réhabilitera les caniveaux. La priorité de Aïssata est la sécurité des habitants. «L’insécurité inhibe les citoyens à Bamako, surtout en commune VI. Dans tous les quartiers 24heures /24 heures, les malfrats rodent autour des paisibles citoyens vivant à la sueur de leur front. Je rêve de mettre en place une police de proximité qui fournira près de 500 emplois par quartier» a-t-elle promis.

La candidate ADP Maliba en commune VI est consciente que le développement de tout pays repose sur l’école. Elle compte doter les écoles publiques de tous les documents et les équipements adéquats. Dans le domaine de la santé, elle renforcera le système sanitaire et construira des centres de santé communautaire (CSCOM). En commune V, Mme Bamba Assitan Togola, candidate malheureuse aux dernières législatives, est 2è sur la liste du parti «Convergence pour le développement du Mali» (CODEM). Elle fait du porte-à-porte pour présenter son programme.

Elle mobilise des associations de jeunes et de femmes. Si elle est élue, la candidate du parti CODEM veut instaurer une gestion transparente et concertée des affaires communales. «Je compte impliquer toutes les couches de la population dans la prise des décisions. Je m’engage à organiser à la fin de chaque année une journée de restitution des activités de la mairie ». Mme Bamba Assitan Togola appuiera les associations de jeunes et femmes à obtenir le financement de leurs projets. Elle renforcera le service de collecte des déchets ménagers.

Elle va promouvoir le sport, la culture en organisant des compétitions sportives et culturelles et mettre les jeunes au cœur de toutes les activités de la mairie de la commune. L’accès facile aux soins de santé et à l’éducation, la construction des routes seront des volets prioritaires si Mme Bamba est élue. En commune III, Rahimatou Traoré est la 9è personne sur la liste de l’Alliance pour la République (APR). Son slogan de campagne est «l’APR, l’avenir pour la commune III».

Le développement du Mali et des communes ne peut pas se faire sans la participation effective des femmes. Pour cette raison, Rahimatou Traoré, a placé les femmes au cœur de son programme. Si elle est élue, elle renforcera la capacité des femmes en matière de leadership. Elle impulsera l’entrepreneuriat féminin et aidera les femmes à avoir des financements pour leurs projets. Le programme de Rahimatou Traoré renforcera les GIE, rendra l’accès facile aux soins de santé et à l’éducation. L’état d’urgence décrété dans le pays oblige.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here