Tribune : « IBK a posé trois actes qui rassurent ses concitoyens »

Face à la gouvernance IBK mise à rude épreuve par ses adversaires politiques, des citoyens maliens se démarquent. Pour ce militant d’un parti politique membre de l’opposition, le Président de la République rassure ses concitoyens. Il s’agit du vote de la loi sur l’enrichissement illicite, le recensement des bâtiments administratifs, l’arrêt de circulation des véhicules administratifs en dehors des heures de service.

Venu au pouvoir dans des conditions difficiles pour son pays, IBK a du mal à parvenir à une gouvernance partagée. Si pour les uns, le Chef de l’Etat n’a pas comblé aux attentes de ses concitoyens, par contre pour les autres, il a posé des actes de grande ampleur qui rassurent ses compatriotes.

Parmi les gens optimistes à la volonté de réussite d’IBK, figure ce citoyen d’un parti politique membre de l’opposition.

Pour cet observateur, IBK a posé trois (03) actes qui lui attirent la sympathie des Maliens. Ces actes sont entre autres le vote par les élus de la Nation de la loi contre l’enrichissement illicite, le recensement des bâtiments administratifs, l’arrêt de circulation des véhicules administratifs pendant les jours fériés.

L’enrichissement illicite

S’agissant du vote de la loi portant sur l’enrichissement illicite, c’est un acte de grande portée que vient de poser le pouvoir actuel, dira notre interlocuteur qui voit en ce vote, le point de départ de la lutte contre la corruption, la délinquance financière…Car, beaucoup de personnes ne savent pas que tous les vices partent de l’enrichissement illicite. Même les élus de la Nation qui ont voté cette loi ne savaient pas en son temps les contours de la loi, mais l’ont voté sans murmures.

Aujourd’hui, ils semblent regretter leur précipitation, car personne n’échappera à ses effets néfastes, autrement dit, toute personne suspectée de s’enrichir de façon illicite, sera soumise aux enquêtes préliminaires pouvant conduire aux pratiques de corruption, délinquance financière…C’est pourquoi, je félicite le gouvernement d’IBK pour avoir mis un garde fou à ces pratiques dégradantes.

Le Recensement des bâtiments administratifs

Le second acte et non des moindres à l’actif du régime actuel est le recensement des bâtiments administratifs de l’Etat. Ce recensement a créé en son temps des tôlées surtout du côté de certains fonctionnaires retraités de l’Etat, qui avaient fait de ces bâtiments leurs biens personnels. Non seulement, ils y habitaient, mais ont apporté des modifications en vue de s’en approprier. Aujourd’hui, leur rêve est brisé par le recensement.

L’arrêt de circulation des véhicules étatiques

Enfin, le 3ème acte salutaire posé par le pouvoir actuel est l’arrêt de circulation des véhicules étatiques en dehors des heures de service. Avant l’arrivée d’IBK au pouvoir, des gens utilisaient les véhicules étatiques à leurs fins. Même si l’arrêt n’est pas effectif pour le moment, beaucoup n’utilisent pas ces véhicules les weekend et jours fériés.

Ces trois (03) actes posés par IBK rassurent ses compatriotes sur sa volonté à asseoir une bonne gouvernance.

Ambaba de Dissongo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here