Communales du 20 novembre en commune VI: Faible participation des électeurs à Magnambougou

Comme prévu, les élections communales se sont déroulées le dimanche 20 novembre dernier. Mais, le principal constat qui se dégage est le faible taux de participation des électeurs à ces élections. C’est d’ailleurs le cas à Magnambougou en commune VI où une faible affluence des électeurs est à déplorer malgré les nombreuses campagnes de sensibilisation initiées par les autorités, les partenaires et les organisations de la société civile pour pousser les populations à s’acquitter de leur devoir citoyen.
Au centre de vote de Magnambougou qui comptait 36 bureaux de vote, à 8 heures déjà, les bureaux de vote ont ouvert pour le bon démarrage du scrutin en présence de l’ensemble des observateurs et agents électoraux.
Selon le coordinateur du centre de Magnambougou groupe I, Ibrahim Traoré, il y avait seulement un petit problème avec quelques matériels électoraux qui a été résolu très rapidement.
Dans la matinée dit-il, le calme régnait et le nombre des électeurs se comptait du bout des doigts.
Après son vote, Mme Sissoko Hawa Bah nous a confié qu’elle est venue accomplir son devoir de citoyen. Mais elle dit avoir constaté qu’il n’y a pas d’électeurs. Ce qu’elle a vraiment regretté.
Mme Salimata Diakité, enseignante de son état dira qu’elle ne s’intéresse pas vraiment à ces élections communales car elle ne connaît aucun des candidats.
M. Yacouba Diakité, président du bureau 3 du centre de Magnambougou, pour sa part, expliquera que l’affluence de ces élections n’est pas comme celle des années précédentes.
« Il n’y a pas assez d’électeurs et le mouvement est mou. Cette situation est due au manque de sensibilisation des candidats des différents partis politiques. Les populations ne les connaissent pas en réalité et on ne peut pas voter pour un candidat qu’on ne connait pas » a-t-il souligné.
Ibrahim Traoré, coordinateur du centre de Magnambougou groupe I, ajoutera que le vote s’est déroulé normalement. Pour lui, il y’a eu que des petits problèmes qui n’entravent en rien le bon déroulement du scrutin. Il a reconnu que la participation des électeurs a été très moyenne comparativement aux autres élections.
Selon Ousmane Maiga, président du bureau 13, la participation des électeurs n’a pas été massive dans son bureau. Car dit-il, sur les 10 fiches qu’ils ont dans leur bureau, seulement deux étaient finies à une trentaine de minutes de la fermeture des bureaux de vote.
Pour lui, cette moyenne participation est due au manque d’information. Car dit-il, les électeurs ont été très mal informés. Aussi, regrette-il que certains sont là depuis le matin et n’arrivent toujours pas à retrouver leurs bureaux de vote. S’agissant des matériels électoraux, il a confié que tous leurs matériels ne sont pas au complet puisqu’ils n’ont toujours pas eu le matériel pour le dépouillement à quelques minutes de la fermeture des bureaux de vote. Ajouté à cela, le manque d’électricité.
A noter qu’aucun incident majeur n’a été enregistré au centre de Magnambougou. Seulement, il y’avait un manque d’affluence des électeurs.

Fily Sissoko

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here