Après son score très honorable aux municipales: Le RPM se prépare à la réélection d’IBK en 2018 !

Le parti du tisserand vient de faire une amende très honorable lors des communales du 20 Novembre dernier en raflant la mise à travers les circonscriptions électorales du pays. Le parti conforte ainsi sa place de première force politique du pays en surclassant ses concurrents immédiats. Une victoire qui ouvre la voie à la réélection de leur mentor à la présidentielle de 2018.
Les oiseaux de mauvais augures qui prédisaient la défaite du Rpm ne s’en prendront qu’à eux-mêmes. Car l’orage tant annoncé pour le parti présidentiel n’a pas eu lieu.
Les tisserands viennent de gagner leur pari en gagnant dans 03 communes sur les 06 que compte le district de Bamako. A l’intérieur du pays, le parti s’en est sorti avec un score honorable, confortant ainsi la position de première force politique du pays.
Le nouveau président du parti peut se frotter les mains pour avoir gagné son baptême de feu. Dr Bocary Treta, lors de sa première conférence de presse en tant que président du parti, s’était engagé à conforter la position du parti lors de ces communales.
Dans ses déclarations devant un parterre de journalistes, il a laissé entendre que le Rpm tablait sur 350 Maires et 5.000 Conseillers. Même si ce nombre n’est pas atteint, le score obtenu n’est en dessous des attentes.
Malgré les velléités qu’il a connues ces derniers temps venant de ses adversaires politiques, le Rpm a tenu bon. Ce qui renforce la confiance entre militants du parti. Car, le parti présidentiel a été au centre de toutes sortes de critiques surtout à Bamako avec l’opération de déguerpissement menée de mains de fer par Mme le Gouverneur du district. Des adversaires politiques ont profité de cette situation pour lancer le discrédit sur ce parti.
Les résultats engrangés par le parti dans le district ont montré que le parti est en phase avec ses populations à la base. Ce score honorable du Rpm est aussi la résultante de la gouvernance partagée que mène IBK à la tête du Mali depuis 03 ans.
Quoique qu’on dise, les citoyens maliens dans leur majorité partagent sa vision de faire du Mali un pays émergent. Cela se voit avec les résultats des communales rendus publics.
Malgré les tintamarres entendus çà et là venant de ses partis adversaires, le Rpm est parvenu à hisser haut le drapeau du parti en le surclassant au dessus de toutes les autres formations politiques du pays. Comme pour dire que ce parti marquera toujours sa présence sur l’échiquier politique national et transcendera tous les clivages qui seront dressés sur son chemin.
Avec cette victoire éclatante aux communales du 20 novembre, le parti trace la voie pour la réélection d’IBK en 2018.
En tout cas, c’est le seul combat qui vaille aujourd’hui pour les hommes de Treta qui doivent se mettre en ordre de bataille afin de gagner haut la main cette présidentielle.
Pour ce faire, les tisserands pourront se faire assister dans leur combat pour la réélection de Kankelentigui par les partis alliés en l’occurrence de la CMP. N’est ce pas là un autre défi pour le parti présidentiel ?
A.D. Dissongo
Source: L'Observatoire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here