Leçon de géopolitique : Quand les médiums et autres scientifiques font et défont la politique américaine

L’élection du très controversé Donald Trump président des Etats-Unis d’Amérique, a mis en doute le travail pourtant sérieux des instituts de sondage. Alors que même le pire des scénarios donnait pour gagnante l’ex Secrétaire d’Etat Hillary Clinton, contre toute attente et à la grande stupeur de millions et de millions de citoyens à travers le monde, c’est celui que l’on présentait comme le plus incompétent et le plus inexpérimenté des candidats qui devient l’homme le plus puissant de la planète. C’était sans compter sur un  système électoral américain complexe qui s’appuie beaucoup plus sur les grands électeurs que sur les simples votants et au fait aussi, que Hillary n’a pas su mobiliser grandement les électeurs de la gente féminine et les hispaniques. Par contre, il semble bien que certains médiums et autres scientifiques aient le don de prédire l’inattendu. Deux spécimens particulièrement ont retenu notre attention. Baba Vanga, voyante bulgare décédée il y a 20 ans et l’historien américain Allan Litchman.

Surnommé la « Nostradamus des Balkans », Baba Vanga fut celle qui prédit que le 44ème président des Etats-Unis d’Amérique sera un noir. A cette époque, beaucoup avaient du mal à croire en cette prédiction car au pays de l’Oncle Sam, même si une certaine opinion veut faire croire que l’égalité des chances est une réalité pout tout américain, il n’en était point le cas pour des minorités dont les afro américains. A l’élection de Barack Obama en 2008, l’on se souvint alors de la prédiction de la défunte vieille dame qui eut lieu une vingtaine d’année plutôt. Cependant, celle qui prédit également avec une justesse étonnante les attaques du 11 septembre 2001 sur les deux tours jumelles à New York, le tsunami de 2004 ou encore la montée du groupe terroriste Etat Islamique en 2016, fit une allégation qui, encore, laisse perplexe. En effet, elle dit que ce 44ème président de l’Amérique serait également le dernier que le pays connaitra. Que voulait-elle dire par cette affirmation plus que surprenante ? A ce jour, le mystère reste entier.

Par ailleurs, sur le 45ème président américain Donald Trump, elle fit aussi une prédiction assez troublante en affirmant qu’il n’entrerait jamais en fonction : «tout le monde aura espoir en lui mais l’inverse se produira et il anéantira le pays» avait-elle dit. Ce qui nous renvoie à l’analyste et historien Allan Litchman qui depuis 1984, grâce à sa méthode infaillible prédit toujours avec succès le nom du président américain élu. Il était celui qui, au milieu de la tempête médiatique qui donnait Clinton comme favori du scrutin, déclarait que Trump sera le président élu. Mais il ne s’est pas arrêté là. Lui aussi, comme Baba Vanga, prédit que Donald ne terminera pas son mandat : « Je vais faire une autre prédiction » expliquait-il. « Celle-ci n’est pas basée sur un système mais sur mon instinct. Ils (les Républicains) ne veulent pas de Trump comme président car ils ne peuvent pas le contrôler. Il est imprévisible. (…) Je suis presque certain que Trump donnera des motifs pour entrainer sa destitution, soit en faisant quelque chose qui met en danger la sécurité nationale soit parce que cela va l’avantager financièrement. »

Autant la prédiction de Baba Vanga sur l’élection d’un président noir à la tête des Etats-Unis d’Amérique semblait saugrenue il y a une vingtaine d’années, autant celle sur la destitution du désormais Numéro 1 américain paraît irrationnelle. Surtout lorsque l’on sait que les deux seuls cas de procédure de destitution enclenchée n’ont finalement pas abouti. Les présidents démocrates  Andrew Johnson (1865-1869) et Bill Clinton (1992-2000) seront finalement acquittés par le congrès, le premier à une voix près. Quant à Richard Nixon avec l’éclatement du célébrissime scandale du Watergate, il démissionna avant même le déclenchement officiel de la procédure d’impeachment.

Alors, le président Donald Trump sera-t-il destitué, démissionnera-t-il ? Ou alors peut-être qu’il arrivera à terme de son mandat à la Maison Blanche. Wait and see !

Ahmed M. Thiam

[email protected]


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here