Réseau ouest africain des jeunes femmes leaders a propos de la mort du jeune du CNJ : Que les auteurs de ce crime soient punis

La salle de conférence du Réseau Ouest Africain des Jeunes Femmes Leaders a abrité le 17 Novembre 2016 un point de presse sur le décès  de leur camarade Alfouseyni Touré. IL était animé par la présidente du réseau et candidate à la présidence du CNJ Mme Diawara  Fatoumata  Diouara.

Le décès  du jeune Alfouseyni  Touré survenu lors du renouvellement du bureau  du conseil national des jeunes local de la commune VI de Bamako a mis plusieurs jeunes en colère. C’est  pour compatir celle douloureuse  circonstance avec la famille du défunt et celle de toute la jeunesse du Mali que le réseau  Ouest Africain des Jeunes Femmes  Leaders a organisé cette conférence pour non seulement rendre hommage à Alfouseyni  Touré mais aussi interpeller  les autorités  à prendre des dispositions nécessaires  pour que cela ne se reproduise plus et même de prendre des sanctions contre les auteurs de ce forfait.

En plus des  autorités,  le réseau demande à la commission nationale du renouvellement de prendre une  mesure idoine pour sécuriser toutes  les élections du CNJ. ‘’ C’est  avec un cœur serré  et  les larmes aux yeux que la présidente du réseau ouest africain des jeunes femmes leaders Mme  Diawara  Fatoumata Diouara prend la parole. Elle condamne  au nom du réseau cet acte barbare et ignoble qui a fait perdre la vie au jeune Alfouseyni  Touré. Selon elle, Afouseyni  incarnait la vie et l’avenir. Il était  dynamique et dévoué  pour  la cause de la jeunesse malienne.

Troublée et choquée  par ce décès, Mme Diawara Fatoumata Diouara dira que cet acte n’est pas  digne  de la jeunesse d’aujourd’hui. Pour elle, le combat de la jeunesse actuelle  est d’avoir une éducation pour tous, de l’emploi, de l’implication des jeunes aux instances  de décisions, de l’égalité du genre etc.

La présidente  soulignera que le réseau affectionne  l’idéal d’une jeunesse unie et responsable. Cet idéal pour lequel nous nous investissons depuis fort longtemps puisque l’avenir de toute nation repose sur sa couche juvénile. « Nous lançons un appel pour un congrès calme et transparent, au sortir duquel la jeunesse malienne se retrouvera renforcée et unie plus que jamais », a souligné  Fatoumata  Diouara Diawara. Elle rajoute que sa candidature  à la présidence du conseil national des jeunes qui se tiendra à Bandiagara  sera pour celle de toute une jeunesse consciente.

Diam  Wagué


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here