Ouverture du 7ème Tournoi de foot de l’UEMOA/Sous le sceau de la fraternité et de la symbiose régionales

142

La 7ème édition du Tournoi de foot de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) a été lancée depuis ce samedi après-midi au Togo, devant un public des grands jours au Stade de Kégué de Lomé. C’est la première fois que la République togolaise accueille cette compétition régionale.

«C’est une fête de l’intégration et de la jeunesse qui permet de mieux faire connaître les idéaux de l’UEMOA, et favorise une appropriation des valeurs de cette institution», a tenu à rappeler Guy Madjé Lorenzo, ministre des Sports du Togo, et Président du Comité d’organisation de cette compétition.

«Nous sommes heureux d’accueillir cette compétition en terre togolaise, au moment où le Togo renoue avec l’organisation de grands évènements sous-régionaux, continentaux et internationaux», a soutenu M. Lorenzo. Il a encouragé «les uns et les autres à cultiver un esprit d’amitié, de fairplay et de fraternité tout au long de cette compétition» qui s’achève le 03 décembre prochain.

Derrière le ministre Lorenzo, le «Collectif Jeunes vaillants» a chanté sur fond de playback l’hymne de cette compétition, version 2016. Le «Collectif Jeunes vaillants» a profité de cette apparition pour servir également au public loméen un morceau qu’il a spécialement concocté pour supporter et encourager les nations de l’UEMOA qualifiées pour la CAN TOTAL GABON 2017.

Après l’exécution des hymnes nationaux du Mali et du Togo, les joueurs et les arbitres de ce tournoi se sont engagés solennellement à y vanter le fairplay. Le coup d’envoi officiel du premier match de ce championnat zonal (opposant Eperviers du Togo et Aigles du Mali) a été donné par le Premier ministre Selom Klassou du Togo qui représentait le Président Faure Gnassingbé. Il avait à ses côtés le Président sortant de la Commission de l’UEMOA, le Sénégalais Cheikh Hadjibou Soumaré.

L’édition 2016 de ce tournoi a pour parrain Tommy Sylvestre, ancien gardien de but des Eperviers du Togo. Le Mali a déjà joué et perdu deux finales de cette compétition régionale. La Côte d’Ivoire et le Niger ont enlevé de leur côté cette compétition à deux reprises de par le passé.

Edem GADEGBEKU

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here