Mauritanie : crise alimentaire chez les réfugiés maliens

La situation des réfugiés maliens qui ont fui les exactions des groupes terroristes et de certaines populations locales est préoccupante. Ceux-ci sont confrontés à une crise alimentaire. Pour assurer leur survie sur une période de six (6) mois, le Programme alimentaire mondial (PAM) appelle à la mobilisation de 17 millions de dollars.
Pour Jean-Noel Gentile représentant du PAM en Mauritanie ces 17 millions de dollars seront indispensables pour subvenir aux besoins de base de 42.000 réfugiés confrontés à un manque cruel de nourriture dû à la baisse des contributions des donateurs.« Le PAM continue à subvenir aux besoins de base de 42.000 réfugiés du camp de M'Bera, mais avec une diminution des rations distribuées à cause de la baisse des contributions des donateurs », a-t-il affirmé. Le responsable du PAM estime que pour permettre à ces populations de continuer à survivre notamment sur les 6 premiers mois de l'année 2017, les financements doivent arriver le plus vite possible. Jean-Noel Gentile a expliqué que les besoins du PAM-Mauritanie pour l'année 2017 se chiffrent à 27 millions de dollars destinés aux réfugiés et aux populations locales vulnérables. A cela s'ajoute 4 autres millions de dollars pour assurer le fonctionnement des cantines scolaires de la Mauritanie.

Le nombre des réfugiés augmente, celui des besoins aussi...
La Mauritanie continue d'accueillir de nouveaux réfugiés maliens. 3.000 nouveaux réfugiés sont venus depuis septembre dernier s'ajouter à la population du camp des réfugiés de M'Bera, selon François Renaud, représentant du Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) en Mauritanie. En 2012, la Mauritanie avait accueilli quelques 100.000 réfugiés venus du Mali, qui ont fui en raison de la crise dans le nord. 20.000 d'entre eux ont rejoint leur pays, en 2014 et 2015 dans le cadre d'une opération de rapatriement volontaire conjointement supervisée par le HCR et les autorités mauritaniennes, selon les chiffres officiels. 42.867 réfugiés maliens, dont 23.623 mineurs, 11.382 femmes et 7 862 hommes sont actuellement présents dans le camp de M'Bera. Le Japon est l'un des princpaux bailleurs de fonds du PAM et du HCR. Hissatsugu Shimizu, l'ambassadeur du Japon en Mauritanie a estimé cette aide à 53,3 millions de dollars sur les 4 dernières années.
SUR LE
MÊME SUJET
Les touaregs du nord du mali refusent de signer l'accord de paixTerrorisme : week-end mouvementé au Mali
Armes AfriqueMali : la confusion et la violence bloquent le processus de...
Mohammed Ould Abdel AzizMauritanie : la tentation du troisième mandat pour Ould Abdel...
Mamadou DiamoutaniMali / élections : le président de la CENI relativise les...

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here