Communales du 20 novembre : La majorité se taille une grande part

Le Rassemblement Pour le Mali et ses alliés sont sortis confortés des élections communales du 20 novembre 2016. Ce qui confirme la légitimité de la majorité présidentielle sur l’échiquier politique malien.
La légitimité de la majorité présidentielle est désormais une réalité incontestable. Trois ans après les élections générales de 2013, beaucoup prédisaient la descente aux enfers des partis politiques de la majorité présidentielle, principalement le RPM. Oubliant que ce que véhiculent certaines bouches est généralement antinomique à la vérité des urnes.

En plus de leur position confortable à l’Hémicycle, le RPM avec ses 2582 conseillers et 187 mairies, auxquels s’ajoutent ceux de ses alliés tels l’ADEMA-PASJ, la CODEM confirme sa légitimité politique sur la sphère politique malienne.

Cette légitimité émane de la confiance du peuple malien en le Président de la République, son Excellence Ibrahim Boubacar Kéita. Le peuple malien, du moins dans sa majorité, est prêt à accompagner le Chef de l’Etat, le RPM et ses alliés pour que ce quinquennat soit non seulement une réussite, mais aussi une ouverture sur l’horizon 2018 qui s’annonce prometteur.

Une certitude : une union sacrée se forme autour du projet de société du Chef de l’Etat. Et c’est une évidence, IBK nourrit des nobles ambitions pour les collectivités ce qui passe par le choix des acteurs qui y siégeront durant les cinq années à venir.

Drissa Tiéné
Source: Le Débat

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here