Crise post-electorale : Des menaces sur la CENI

Incroyable mais vrai ! Après la proclamation des résultats provisoires du scrutin du 20 novembre dernier, certains individus ne semblent pas digérer leur défaite. Le jeudi 24 novembre, dans l’après-midi, des jeunes manifestants ont pris d’assaut la rue menant au siège de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Ils entendaient protester contre les mauvais résultats obtenus par leurs candidats.
N’eut été la vigilance des agents de sécurité, de braves policiers, postés dans la cour, les choses allaient mal tourner. Fort heureusement, la situation commença à se détendre. Quelques heures après. Dans la nuit, une séance de travail a réuni les membres de la CENI et le leader de l’opposition, Soumaïla Cissé. Aux dernières minutes, a-t-on appris, tout serait rentré dans l’ordre. C’est le lieu de rappeler aux uns et aux autres qu’en la matière, des voies de recours ont été prévus par le législateur. En cas de contentieux électoral, de fraude, d’éléments contestables ou autres, la saisine du Tribunal Administratif est la voie appropriée.

Kissima Diarra

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here