Droits humains : Haro sur les articles de presse discriminatoires

73

Le droit à la santé, à la sexualité font partie des droits humains.

Par L'Indicateur du Renouveau - 28 Nov 201601
Partager sur Facebook Tweeter sur twitter

Le droit à la santé, à la sexualité font partie des droits humains. Le projet Flai Mali a sensibilisé les journalistes à éviter la publication d’articles discriminatoires qui contribuent à la violation des droits humains. C’était lors d’un atelier le vendredi 25 novembre 2016 à la Maison de la presse.

FLAI-Mali est une plate-forme de lutte pour le respect des droits de l’Homme au Mali. Pour elle, les médias restent la source principale d’information sur les cas de violations des droits humains des groupes dont la sexualité et l’identité de genre ne sont pas conformes à la majorité.

Pour diverses raisons, la couverture des droits de l’Homme est de plus en plus courante dans les médias. Le climat est propice à des reportages de qualité sur les droits de l’Homme, mais de nombreuses menaces persistent aussi. De nombreuses personnes vulnérables de tout âge au Mali sont exposés à des violations flagrantes de leurs droits humains à cause d‘attitudes discriminatoires.

En effet, les acteurs médiatiques maliens nourrissent le public d’une information qui contribue plus ou moins à la violence et la discrimination sur la base de l’orientation sexuelle et l’identité du genre selon que les règles d’éthique et les principes des droits humains sont plus ou moins ignorés.

C’est pourquoi FLAI-Mali et ses partenaires AMSHER et GIHR ont organisé un atelier de dialogue avec les journalistes afin de les sensibiliser sur ces droits. L’objectif de cette activité, selon Ndeye Tillé Traoré, journaliste et leader d’opinion, est de sensibiliser les acteurs médiatiques pour les amener à mesurer l’impact de leur travail sur la vie, la liberté, la santé et les autres droits humains des personnes vulnérables afin de contribuer à lutter contre la montée de la stigmatisation, les violations des droits humains et à améliorer l’accès aux services dans le contexte de la lutte contre le VIH/SIDA et le respect universelle de tous les droits humains pour tous.

Cette activité appelée “Initiative médiatique malienne” fut un créneau où les questions relatives aux droits de l’Homme ont été débattues notamment le rôle que devrait jouer un journaliste au sujet des droits de l’Homme.

Zoumana Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here