Programme de couverture locale : ‘’ Les Allocations Budgétaires de la Mairie du District de Bamako ‘’

62

Le lundi dernier, dans la salle de réunion de la mairie du District de Bamako, le Groupe de Suivi Budgétaire (GSB) en parfaite collaboration avec l’USAID vient d’organiser un débat Public sur les Allocations Budgétaires de la mairie du District de Bamako. C’était en présence de Mr Ibrahim Dioné 2ème adjoint au Maire et de Mme Touré Kadidia Dienta, Directrice du programme de gouvernance locale de l’USAID au Mali.
Le Groupe de Suivi Budgétaire (GSB), organisation de la société civile poursuit ses activités pour la vulgarisation et une meilleure compréhension du budget citoyen du Mali à l’endroit des populations. C’est dans cette optique de renforcer les systèmes de gestion des Finances publiques qu’est initié un débat public sur les allocations budgétaires de la Mairie de la District de Bamako. En effet le budget citoyen est une initiative qui confirme et consacre la mise en place des règles et méthodes de transparence et de bonne gouvernance.
En outre, il facilite l’implication des citoyens dans le débat en matière de gestion publique et informe le grand public des orientations stratégiques du gouvernement dans un langage commun. Il favorise la communication entre l’Administration et le citoyen tout en mettant à disposition des informations budgétaires transparentes et compréhensibles. Le programme de gouvernance locale est mise en œuvre par le Tetratech ARD. Le SNGP est un programme quinquennal (2016-2021) qui couvrira toutes les régions y compris le district de Bamako.
Le SNGP a pour finalité le renforcement des services de base de qualité pour les populations qui, à leur tour, feront plus confiance aux gouvernants centraux, régionaux et locaux. Le SNGP a pour but de promouvoir des changements ciblés dans les systèmes régionaux et locaux qui permettront d’accroitre la confiance de l’Etat central aux collectivités territoriales et par conséquent, sa volonté de transférer plus de ressources. Le programme est axé sur trois (3) composantes, chacune tenant compte d’une approche intégrée du genre. Renforcer les systèmes de gestions de finances publiques au Mali.
Elle apportera des assistances techniques aux CADD des ministères chargés de l’Economie et des Finances, de la Santé et de l’Education ainsi qu’aux ADR dans les 8 premières régions du Mali en fonction de la situation sécuritaire ; améliorer la coordination et la communication entre le gouvernement national et régional et la Société civile. La composante appuiera une coordination intergouvernementale dynamique et une large diffusion de l’information budgétaire transparente sera faite pour créer des mécanismes de responsabilisation sociale.
Lamine SISSOKO (Stagiaire)
Source: La Nouvelle Patrie

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here