Journée mondiale de lutte contre le SIDA : Vers l’élimination du Sida à l’horizon 2030

Chaque année, le mois de décembre est célébré comme mois de lutte contre le Sida au Mali. Le thème retenu pour la célébration de cette journée mondiale 2016 contre le Sida est : Dépistage et Traitement partout et pour Tous.

Le lancement de la campagne nationale contre le Sida au Mali débute le 1er décembre 2016 pour un mois d’activités de sensibilisation des populations contre le VIH/Sida.

Pour commémorer cette journée, le secrétaire exécutif du haut conseil national de lutte contre le sida, Malik Sène était face à la presse le mercredi 30 novembre au siège de son organe.

Pour la circonstance, il était entouré de Mme Thérèse Poirier, représentante de l’ONUSIDA au Mali, Mme Djerma Oumou Diarra, présidente du réseau des personnes vivant avec le sida et plusieurs personnalités membres du HCNLS.

Aux dires Malik Sène, cette célébration de la journée mondiale de lutte contre le sida est placée sous le signe de l’élimination du virus du sida dans les 15 années à venir. Des progrès importants ont été réalisés, souligne-t-il,  c’est pourquoi, il estime qu’au Mali on peut aller vers l’élimination du sida à l’horizon 2030. « Nous ne parlons pas d’éradication car tant qu’on n’a pas de médicament efficace on ne peut pas parler d’élimination », reconnait le secrétaire exécutif du HCNLS au Mali.

Malik Sène de préciser qu’en juin 2016, les chefs d’État et de gouvernement, les Représentants des pays se sont engagés définitivement pour l’élimination du sida en adoptant une nouvelle Déclaration de politique intitulée « Déclaration de politique sur le VIH/sida : Accélérer la riposte pour lutter contre le VIH et mettre fin à l’épidémie de sida d’ici à 2030 ».

Pour ce qui concerne le Mali, Malik Sène estime qu’avec la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issue du processus d’Alger, la poursuite de la lutte contre le sida et l’offre de services sociaux de base seront possibles dans le Nord.

Mieux, le retour de l’administration sur l’ensemble du territoire permettra de consolider des acquis sociaux réalisés au cours de ces dernières années dans le sud du pays et d’accélérer la disponibilité et l’utilisation de ces mêmes services dans les régions du nord.

Pour lui, le renforcement du système de santé peut aider à aller à l’élimination du sida. L’engagement du gouvernement malien dans le cadre de la lutte contre Ebola a permis son éradication, pourquoi pas le sida ?, s’interroge-t-il.

Au cours de ce mois de décembre, M. Sène informe que des campagnes de sensibilisation, notamment dans les zones d’orpaillage seront organisées à travers des artistes et en faisant des dépistages et don des médicaments. Il s’est ensuite s’interrogé du fait qu’à ce dernier temps, dans les grandes villes et les zones d’orpaillages, le taux du virus augmente.

A noter que, la décision de célébrer la journée mondiale de lutte contre le sida le 1er décembre a été prise lors du sommet mondial des ministres en charge de la santé, organisé par l’OMS à Londres en 1988 avec la participation effective de 140 pays.

La première journée mondiale de lutte contre le sida a été célébrée le 1er décembre de la même année avec pour thème : « Un monde Uni contre le sida ».

Amara BATHILY


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here