Le Chef de la MINUSMA : « la MINUSMA va poursuivre sa mission dans la région de Gao »

M. Mahamat Saleh Annadif, Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies et Chef de la MINUSMA, était hier, 1er décembre, dans la Cité des Askia. Il était accompagné d’une forte délégation du Département des Opérations de Maintien de la Paix (DOMP ou DPKO) venue de New York pour se rendre compte de la situation sur le terrain après l’attaque terroriste survenue sur les installations de la Mission onusienne dans l’enceinte de l’Aéroport de Gao.
Le Chef de Bureau de la Mission à Gao, le Commandant du Secteur-Est et le Commandant adjoint de la Police des Nations Unies/UNPOL, étaient à l’aéroport de Gao pour accueillir la délégation. Les deux gouverneurs de régions de Gao et Kidal étaient également présent.
Après avoir passé les troupes en revue, M. Annadif et toute sa délégation ont pu visiter l’aéroport et ainsi, se rendre compte de l’ampleur des dégâts causés par cette attaque. « la MINUSMA va poursuivre sa mission et les réparations matérielles seront faites » a déclaré Monsieur Annadif, avant d’adresser ce message de réconfort au personnel de l’ONU sur place : « pour le personnel de la MINUSMA qui travaille dans une situation difficile, je voudrais que son moral ne lâche point. Je l’encourage à se dire qu’il a choisi un idéal, il a choisi de servir aux Nations Unies qui sont un ensemble de valeurs et de concepts qui méritent certains sacrifices. C’est ce qu’il est en train de faire ici au Mali ».
La délégation s’est ensuite rendue au Super Camp situé non loin de l’aéroport où, ses membres se sont entretenus avec les responsables de la MINUSMA dans la région qui ont souligné les graves menaces sécuritaires qui continuent à entraver la Mission dans la bonne exécution de son mandat.
Le Chef de la MINUSMA a tenu à rassurer le personnel en ces termes : « tout sera fait pour que les conditions de travail des hommes et des femmes qui travaillent ici puissent s’améliorer ».
Avant de quitter la Cité des Askia, toute la délégation a pu visiter l’hôpital chinois de Niveau 2 où, il leur a été expliqué l’organisation interne de l’hôpital mais aussi, le travail que fait son personnel dans la région.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here