Construction d’un forage à la mosquée de l’hippodrome : Les fidèles musulmans refusent les conditions posées par l’Honorable Hady Niangadou

Le richissime député élu de la commune II Hady Niangadou a entrepris depuis plusieurs mois la réalisation de châteaux d’eau dans plusieurs quartiers de cette commune. L’hôpital Gabriel Touré, bien que n’étant pas aussi de la commune II a pu bénéficier de la largesse du député Niangadou, un homme d’affaires colistier du fils du président de la République Karim Kéïta lors des dernières législatives.

Si la réalisation de ces forages est une bonne chose en soit et appréciée à juste titre par les bénéficiaires, la manière de les remettre aux bénéficiaires offusque souvent. Comme c’était le cas à la grande mosquée de la commune II de l’Hippodrome. En informant les fidèles musulmans de l’installation de ce château d’eau dans ce lieu saint, ceux-ci ont vite refusé les conditions de l’Honorable tout en lui faisant des contrepropositions. En effet, pour les fidèles de cette mosquée, le château d’eau ne portera aucune mention à caractère politique ou une quelconque autre écriture.

C’est sur la base de ces conditions que le forage a été finalement réalisé. Ce rappel à l’ordre, selon un fidèle musulman, en valait la peine dans la mesure où dans les hôpitaux, les espaces publics, partout ou l’élu de la commune II a fait ces réalisations, il y inscrit en grands caractères : “Don de l’Honorable Hady Niangadou. Maliko Yere Ko yé”. C’est pourquoi, en commune II, la mosquée est l’endroit ou d’ailleurs on trouve le seul forage réalisé par Hady Niangadou et ne portant pas son nom.

A en croire un habitué de ce lieu de dévotion, bon nombre de personnes de bonne volonté continuent de faire des dons de façon anonyme à cette mosquée. Au nombre de ces personnalités, figure le président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta, qui a eu à y faire un don au terme d’une prière. Cela, sans compter un cadre du Secrétariat général de la Présidence de la République qui solde les frais d’électricité. Et surtout l’ex milliardaire Babani Sissoko qui a contribué en grande partie à la construction de cette maison de Dieu.

“Jamais aucun de ces bienfaiteurs n’a son nom inscrit sur quoi que ce soit. Et ils ont tenu à ce que leurs actions restent dans l’anonymat. Et pour Hady, nous avons compris qu’il a besoin d’électeurs et notre mosquée ne servira pas de tribune pour lui pour faire passer ses messages de campagne” conclut notre interlocuteur.

En tout cas, lors de la campagne pour les communales en commune II, l’Honorable Hady Niangadou, tout en vantant ses réalisations de forages, a révélé à Bagadadji, lors d’une rencontre, qu’il a eu à bénéficier d’un soutien de 100 millions de Fcfa de la part de son colistier et fils du président de la République, Karim Kéïta, pour poursuivre ce projet de forage dans la commune II.

K.THERA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here