Kidal : la réhabilitation des infrastructures d’eau et d’électricité en marche

Le Ministre de l’Énergie et de l’Eau accompagné du gouverneur de Kidal est arrivé hier à Kidal sous haute sécurité. L'objectif de ce déplacement est d'évaluer les besoins de la ville en adduction d’eau et de fournitures électriques afin de rétablir les services publics de l’eau et l’électricité. Cette visite initialement prévue le 30 novembre avait été reportée plusieurs fois pour des raisons de sécurité.

Le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini et sa délégation sont bien arrivés à Kidal hier en fin de matinée. Initialement prévue le 30 novembre dernier, cette visite a été plusieurs fois reportée suite à des manifestations et des contestations à Kidal. La première d’un membre du gouvernement malien depuis les événements tragiques 2014 suite à celle de Moussa Mara. Pour les autorités nationales, ce déplacement du ministre contribue à renouveler la confiance des populations aux autorités et à faire renaître l’espoir dans les cœurs.
Selon le ministère de l'énergie et de l'eau, l'objectif de cette mission, était de se rendre compte sur place de l’état des infrastructures en matière d’adduction d’eau et de fourniture de l’énergie électrique. Le ministre Malick Alhousseini Maïga était accompagné de Koina Ag Ahmadou, le gouverneur de Kidal. Pour son département, la réhabilitation des infrastructures de fourniture d’eau et d’électricité est une impérieuse nécessité pour les populations de Kidal.
Du côté de la CMA, l’on soutient que cette visite du ministre constitue un point positif dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation.

Selon le département en charge de l’Énergie et l’Eau, le ministre et sa suite ont été accueillis avec joie par la population de Kidal qui attend la réhabilitation des services publics de l'eau et de l'électricité.
Baye Coulibaly, chargé de communication au ministère de l’Énergie et de l’eau est joint au téléphone par Idrissa Sako : « L’accueil qui a été vraiment réservé au ministre montre aujourd’hui comment nos frères de Kidal sont prêts à accueillir l’administration, les services techniques du département qui, rapidement vont être sur place là-bas pour essayer de remettre en service les installations d’eau et d’électricité. Cette mission a permis de lever vraiment un bouclier sur Kidal et l’Amenokal de Kidal a bien dit qu’à partir de cette mission Kidal ne doit plus être regardé comme un monstre.
Comment et quand vont démarrer les travaux de réhabilitation des installations ?
Avant cette visite du ministre, il y a eu une mission d’évaluation qui était essentiellement consacrée à faire un état des lieux des installations, et rapidement, les mesures ont été prises au niveau du département, et tout sera mis en œuvre pour que les services de ravitaillement reprennent. Il faut que rapidement les populations puissent avoir de l’eau et de l’électricité et cela sera fait dans un bref délai. »

Pour la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), cette visite du ministre de l’énergie et de l’eau constitue un point positif dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation.
Almou Ag Mahmoud, porte parole de la CMA est au micro de Idrissa Sako :
« De façon générale, la visite du ministre a Kidal a été très positive et toutes les questions qui devraient être passées en revue l’ont été, contrairement à ce que pensaient certains, tout s’est passé comme prévu. Il s’agissait à travers cette visite du ministre d’opérationnaliser ou de commencer pallier aux besoins qui ont été enregistrés par les différentes missions d’évaluation que ce soit en matière d’eau ou en matière d’électricité. À Kidal, depuis un moment, le secteur d’énergie fait ce qu’il peut à travers la fourniture de groupes. Le plus grand problème se situe surtout au niveau de l’eau où aucune action jusque-là n’avait été entreprise, quant on sait que la saison qui s’approche est une saison sèche où les populations et le bétail ont besoin beaucoup d’eau. »

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here