#Mali : Les groupes armés réoccupent progressivement Gao et Kidal

Les groupes armés reprennent progressivement le le contrôle de la partie nord du Mali. Selon certaines sources, depuis quelques semaines, les groupes armés multiplient les actions dans le Nord-Mali et marquent leur retour dans leur ancien sanctuaire, en revendiquant une série d’attaques ciblant des unités de l’armée française et de la mission onusienne, déployées dans la région depuis trois ans.

Ainsi, ajoutent nos confrères de l’algériepatriotique, le groupe Al-Mourabitoune, dirigé par l’insaisissable Mokhtar Belmoktar, dont les médias occidentaux annonçaient encore la mort cette semaine pour la énième fois, vient de revendiquer l’attaque contre l’aéroport de Gao, mardi dernier.

Ces groupes armés causent énormément de mal et pertes que l’armée française se voit quelques fois obligée de cacher. « L’armée française a procédé, après l’attaque, à la fermeture des lieux et à l’installation de points de contrôle tout autour «afin de cacher l’ampleur des dégâts et des pertes», renseigne un communiqué.

Le groupe terroriste qualifie cette attaque de riposte aux «exactions militaires des croisés infligées aux musulmans dans le monde et notamment au Mali».

Lancée en janvier 2013, l’intervention de l’armée française au Nord-Mali, pour appuyer l’armée malienne et la mission onusienne Minumsa, a réussi un moment à repousser les différents groupes armés qui y activaient, mais ces derniers ont vite reconquis des positions importantes.

Profitant de ce relâchement de l’armée française, ils menacent aujourd’hui de réinvestir les principales villes de la région comme Gao et Kidal.


Source : Afrique360

Afrique360

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here