Le poste de PM de Boubèye est-il compromis ?

Naguère encore on en parlait avec beaucoup d’insistance après que le chef de l’Etat, qui l’avait jadis présenté sous les traits d’un déloyal, a dû recourir à ses services comme Secrétaire général de la présidence. C’est à un pas de la Primature pour beaucoup d’observateurs, qui voyaient en lui l’une des rares personnalités capables de donner une âme politique à un régime qui en manque tant. Le destin primatorial de Boubèye lui sourit-il aujourd’hui  encore. La question, selon toute évidence, mérite d’être ramenée au goût du jour par l’issue des dernières élections communales. Le parti du Secrétaire général de la présidence, l’Asma-CFP, a obtenu que 300 élus environ à travers le territoire national sur lequel il contrôle par ailleurs 18 mairies. Une moisson assez mitigée pour compromettre les chances du président ? Rien de moins sûr d’autant qu’avec Ibk on est devenu PM avec moins de légitimité que cela. Moussa Mara n’était pas aussi représentatif quand il accédait aux fonctions de chef du Gouvernement. Mais il y a un certain Bocari Treta du parti majoritaire qui continue de lorgner, quoique ses résultats soient largement en deçà des objectifs électoraux qu’il avait annoncés à la veille du scrutin

La Rédaction


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here