#Mali : Procès de Amadou Sanogo, le parquet fait des concessions

Après avoir été ajourné pour quelques jours, le procès d’Amadou Haya Sanogo a repris ce lundi 5 décembre. Ceci, après que le parquet ait en fin décidé de faire des concessions en acceptant la requête des avocats de la défense qui réclamaient de meilleures conditions de travail.

Accusé avec ses 16 co-accusés « d’enlèvement, assassinat et complicité d’assassinat », Amadou Haya Sanogo et ses conseils ont obtenu gain de cause.

Selon Rfi, une salle pour les avocats de la partie civile, une autre pour les avocats de la défense. Les salles sont situées non loin l’endroit où se déroule le procès, et les robes noires pourront y déposer leurs téléphones et leurs affaires. Ils disposeront en outre d’un accès gratuit à Internet.

D’autre part à l’audience, renseignent encore Rfi, il y aura deux pupitres. Un pour la défense, l’autre pour la partie civile. Les conditions de sécurité seront également renforcées pour les avocats, et également pour les familles des bérets rouges disparus qui ont effectué massivement le déplacement de Sikasso.


Source : Afrique360

Afrique360

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here