7e édition du tournoi de l’UEMOA, encore un échec de Djibril Dramé

La finale de la 7e édition du tournoi de l’UEMOA a été jouée le samedi 03 décembre au stade Kéké de Lomé au Togo. Pour cette finale, le Mali faisait face au Sénégal.  Pourtant les données étaient très claires, il s’agissait d’inscrire le nom du Mali sur le palmarès de cette compétition, après deux finales perdues face à la Côte d’Ivoire et le Sénégal. Un autre rendez-vous manqué, puisque les nôtres ont été  battu une fois de plus par le Sénégal 1 but à 0. La défaite de cette année fait encore plus mal quand on sait que le Sénégal est parti au tournoi de  l’UEMOA avec sa sélection juniore.

Cette défaite est d’abord la responsabilité du coach Djibril Dramé. Il a failli dans le choix des joueurs, depuis au niveau de la sélection. Ainsi, sur les 20 joueurs convoqués par le coach Dramé, la majeure partie des joueurs provenait d’un club, les Onze Créateurs de Nairéla, un club dont Dramé est l’entraineur. Il avait fait la même chose en 2007 avec l’équipe nationale juniore lorsqu’il entrainait l’AS KO.

Le résultat est connu de nous tous.  En plus, sur les 20 joueurs, il avait 3 latéraux droits. Pourquoi ? Dans le même temps, le sélectionneur n’avait convoqué que 3 attaquants. Sur le terrain, il a décidé de se passer volontairement des services du défenseur central de l’AS Réal  Béchir Diallo, considéré comme l’un des meilleurs défenseurs du championnat. Conséquence, l’équipe malienne était une équipe déséquilibrée,  désordonnée et brouillonne. C’est une équipe inefficace qui n’a marqué que deux buts en quatre rencontres. Il est vrai que l’équipe n’a pas été mise dans les conditions optimales de travail. Mais cela n’explique pas tout.  Au delà, il a été incapable de transmettre à ses joueurs l’esprit de la gagne. Ça ne s’invente pas.

Le Coach Dramé n’est lui même un gagnant, c’est un looser. Cette finale est la 3e du nom perdue par le Coach Dramé dont deux contre le Sénégal. Il a cédé deux perdus deux fois en finale face à Joseph Kotto du Sénégal. Car depuis son sacre avec le stade malien de Bamako en 2009, Djibril Dramé n’a jamais pu remporter un trophée, excepté celui de la coupe du Mali avec les Onze Créateurs. Cela aussi, après avoir perdu au moins une finale de la coupe du Mali.

En tout cas, ses différents passages à l’équipe nationale n’ont été couronnés de succès. Il a échoué en quart de finale du CHAN en 2013, battu en finale de la compétition en 2015 et 2 fois en finale du tournoi de l’UEMOA face au même adversaire, le Sénégal. Son plus gros échec reste celui de la coupe d’Afrique juniore Rwanda 2007 où l’équipe malienne avait perdu 3 fois 2 buts à 0. Ce qui était une première à l’époque.

Abdrahamane Sissoko


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here