Assemblée générale ordinaire du SYTRAM : La FETRAM remplace le STRAM

Les membres du syndicat des transitaires du Mali(SYTRAM) ont tenu leur Assemblée Générale ordinaire le samedi 26 novembre 2016 à l’hôtel Massaley. La cérémonie d’ouverture était présidée par Aly Coulibaly le Directeur Général Adjoint de la douane.

Les objectifs assignés à cette Assemblée Générale étaient de faire le bilan des activités réalisées par le bureau sortant, faire l’état de lieu du budget de ladite structure et d’élire une nouvelle structure dirigeante du syndicat. Le Syndicat professionnel des transitaires, commissionnaires en douane agrées au Mali(SYTRAM), a vu le jour le 23 mai 2007. Selon son président Souleymane Baba Traoré depuis sa création, le SYTRAM s’est fixé certains objectifs qui sont entre autres la défense des intérêts moraux, matériels et financiers de ses adhérents ; représenter la corporation auprès des autorités administratives et politiques ainsi que tous les autres organismes. Le SYTRAM, toujours selon son président vise à émettre des avis sur toute question intéressante de la profession des commissionnaires en douane agrées ; créer et garantir une saine concurrence entre ses adhérents en veillant à la stricte observation des lois, décrets, arrêtés et autres règles d’usages réglementant la profession pour ne citer que ceux-ci.

D’après M.Traoré, pour le bon fonctionnement du secteur, l’assemblée a élu un bureau de 25 membres Il ajouta que parmi les activités menées par ce bureau, il y a entre autres l’installation du siège à l’ACI 2000 et l’équipement en outils informatiques pouvant leur permettre d’exercer leur travail, la participation aux réunions statutaires et autres de grandes envergures, la construction d’un nouveau siège à Faladiè, la publication d’une revue dénommée le ‘’transitaire’’. S’y ajoutent les actions de formation avec l’appui des partenaires techniques et financiers. Ses activités ont été réalisées avec la conjugaison des efforts de tous les membres du SYTRAM.

‘’Auxiliaire de la douane et du commerce, nul n’ignore aujourd’hui le rôle combien précieux du transitaire tant dans la chaine logistique du commerce international que dans la mobilisation des recettes douanières’’, a déclaré Aly Coulibaly, le DGA de la douane malienne, d’entrée de jeu. Selon lui, la facilitation et la sécurisation des échanges commerciaux prônés par le cadre des normes de l’OMT (SAFE) ainsi que les règles de la convention de KYOTO révisées et de l’accord de l’OMC sur la facilitation des échanges ont créé un genre de nouveau transitaire plus responsable et plus professionnel qui touche à tout. Le DGA de la douane dans son intervention a mis un accent particulier sur l’importance et le rôle que joue le secteur au Mali avant de réitérer l’engagement de sa structure à accompagner le SYTRAM.

A l’issue des travaux de cette assemblée, le président sortant a été réélu et le SYTRAM a changé de statut et s’est rebaptisé. La FETRAM (fédération des transitaires du Mali) remplace désormais le SYTRAM

Bissidi Simpara

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here