Coopération Mali-Allemagne : L’Allemagne demande plus de bonne gouvernance pour attirer les investisseurs Allemands au Mali

L’intervention Allemande au Mali, dans le cadre de la MINUSMA, et dans les différents secteurs économiques au Mali, sa vision par rapport à l’immigration, ont été, entre autres, sujets abordés par son excellence M. Becker Dietrich, l’ambassadeur Allemand au Mali lors d’une conférence de presse, le lundi, 5 décembre 2016, à la Maison de la presse. Selon l’ambassadeur, la position géographique du Mali, la mauvaise gouvernance… n’attirent pas les investisseurs Allemands qui sont des privés car « l’Etat ne gère pas l’économie en Allemagne. »

Dans son intervention, son excellence Becker Dietrich, l’ambassadeur d’Allemagne au Mali a rappelé que dans le cadre de la coopération militaire, son pays a 850 hommes sur le sol malien. Selon lui, ces militaires Allemands appuient toutes les forces de sécurité du Mali dans le domaine de la formation. En rappelant les visites successives de la ministre de la défense allemande, celle des Affaires étrangères, de la chancelière, il dira que ces visites ont  constitué un témoignage de la coopération entre son pays et le Mali.

Selon l’ambassadeur, la chancelière, lors de son passage au Mali, a indiqué que l’Allemagne va  beaucoup contribuer dans le développement du Mali. Pour ce faire, l’Allemagne a donné plus de 76 milliards de FCFA dont 10 milliards de FCFA ont été mobilisés en 2016 dans le domaine de la paix. Selon lui, des appuis importants de l’Allemagne ont été investis dans le domaine des projets de développement et cela en coopération avec l’Union Européenne et le Canada. M. Becker Dietrich dira aussi que son pays tient à la coopération basée sur la stratégie nationale, un partenariat pour l’intérêt des deux parties. Ainsi, dans le cadre des entreprises, il indiquera que l’Allemagne investit  à travers des ONG comme ADRAR, ENDA, CAIRE etc. Selon lui, son pays a pris la décision de financer des projets dans la région de GAO, des fonds qui seront  gérés avec le ministère de la réconciliation et les communautés locales. Dans le domaine agricole, un important investissement est prévu dans le domaine de l’irrigation de proximité dans plusieurs localités du Mali et de l’Office du Niger, a-t-il fait savoir. « C’est pourquoi, il y a un important dans la région de Tombouctou, lequel projet va continuer à travailler pour assurer la sécurité alimentaire.

Dans le domaine de la recherche et de la formation, des spécialistes dans le domaine agricole seront formés », a-t-il fait savoir. Et, dans le domaine de l’assainissement, il a indiqué que l’Allemagne a procédé à la réhabilitation de certains canaux (Manantali et Koulikoro). Concernant  le volet politique, il dira que l’Allemagne a assisté le Mali dans la mise en œuvre de l’accord de paix et la décentralisation. Là, il a félicité le gouvernent pour la tenue des élections communales, du taux élevé de la participation.

Cependant, l’ambassadeur a fait des remarques et a constaté des faiblesses au niveau de la décentralisation, des conflits entre éleveurs et agriculteurs, au niveau de la bonne gouvernance. Il dira que la position géographique du Mali, la mauvaise gouvernance, n’attirent pas les investisseurs Allemands qui sont des privés car l’Etat ne gère pas l’économie en Allemagne.

Selon l’ambassadeur, il faut améliorer le climat des affaires au Mali surtout dans les localités où leurs investisseurs veulent    investir. Il a déploré les lourdeurs administratives, la lenteur des décisions judiciaires. Enfin, il a invité les autorités à lutter contre l’immigration clandestine. Selon lui, l’Allemagne a un grand intérêt dans la stabilisation du Mali, un pays où la démocratie existe.

Fakara Faïnké


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here