Fabrication de Briques au Mali : Une Usine désormais fonctionnelle pour le respect de la qualité et le délai de construction

La construction des bâtiments au Mali connaît des difficultés souvent liées à la qualité des briques. Cette situation commence à avoir un début de solution. Le 5 décembre 2016, la Commune rurale de Kambila, cercle de Kati, a abrité l’inauguration de l’unité de fabrication de brique, l’œuvre de la Société de promotion des maisons construites (SOPROMAC), par le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Ousmane Koné. Le ministre avait à ses côtés son homologue du développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, le directeur général de la Sopromac, Dr Adama Bagayoko, les partenaires financiers de la Sopromac (la BMS du Mali, de Wtc et UK Investment Group de la Turquie), le Maire de Kambila, Issa Diarra, les populations.

C’est soucieux de l’amélioration de la qualité des matériaux de construction dans notre pays, explique le Dg Adama Bagayoko, que la Sopromac, en accord avec la BMS, a décidé la réalisation de cette unité de production de briques. Elle a une capacité de production de 20000 briques par jour; emploi 50 personnes à titre permanent et 40 à titre temporaires. Le partenariat qui vient d’être signé entre la Sopromac et Wtc et Uk Investment Group de la Turquie, ajoute le Dg, a pour but de booster la fabrication des briques et de la construction dans notre pays. «Cet agrandissement nous permettra d’avoir une capacité de 150 emplois permanents et 50 temporaires», précise le DG Dr Adama Bagayoko.

Pour le ministre Ousmane Koné, le gouvernement du Mali apprécie l’importance de cette initiative et le partenariat public/privée. Cette unité de fabrication de briques, souligne-t-il, est une autre forme d’appui à la promotion du secteur du bâtiment en général, et à celui du logement de qualité en particulier. Au-delà du nombre d’emplois à créer, poursuit le ministre Koné, elle contribuera à améliorer la qualité et les délais de réalisation des constructions, à générer des ressources financières pour l’économie malienne et à combler un vide énorme dans un secteur soumis aux exigences d’une perpétuelle modernisation.

Avec sa capacité de 20000 briques par jour, se réjouit Ousmane Koné, l’entreprise peut subvenir à ses besoins propres et mettre le surplus sur le marché. « Un telle productivité permet de prendre en charge à la fois deux des paramètres essentiels de la construction, à savoir «la qualité et le délai».
Le Maire de Kambila, Issa Diarra, a fait savoir que cette unité en plus d’offrir des opportunités d’emplois, permettra aussi un accès facile à des matériaux de construction à un coût abordable ; luttera également contre le chômage et l’exode rural. Hadama B. Fofana

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here