Le ministre Malick Alhousseyni Touré à Kidal: La cité ‘’interdite’’ bientôt dans les girons de l’Etat ?

64

Le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseyni Touré s’est rendu à Kidal, la semaine dernière, pour évaluer les besoins en eau et en électricité de la ville qui échappe au contrôle de l’Etat depuis le déclenchement du conflit armé en 2012. A travers cette visite, doit-on espérer le retour très prochain de la capitale de l’Adrar des Ifoghas dans les girons de l’Etat ?
Le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseyni Touré, à la tête d’une délégation composée des membres de son cabinet, s’est rendu dans la ville de Kidal, la semaine dernière. Avec pour objectif de s’enquérir de l’état des infrastructures d’eau et d’électricité afin d’y apporter des solutions. A leur arrivée le ministre et sa délégation ont été reçus par l’Aménokal de Kidal, l’honorable Mohamed Ag Intallah et son frère cadet du HCUA, Algabass Ag Intallah et autres notabilités de la ville. Et la visite qui a été retardée d’un jour par l’attaque de l’aéroport de Gao, s’est finalement déroulée sans incident.

L’Aménokal de Kidal, l’honorable Mohamed Ag Intallah, a apprécié l’initiative et réclamé un retour rapide de l’administration. Il a déclaré que « Kidal est une ville du Mali et qu’elle ne doit plus être regardée comme une ville-monstre »

Critiquée par certains sur les réseaux sociaux, cette visite du ministre Malick Alhousseyni est pour d’autres un signal fort pour le processus de paix et de réconciliation qui évolue à pas de caméléon depuis la signature de l’accord. Et pour cause, la ville de Kidal, tombée sous l’occupation des ex-rebelles du MNLA et leurs alliés du HCUA et autres en 2012, échappe au contrôle de l’Etat malien depuis quatre ans.

Et c’est la première fois qu’un membre du gouvernement foule le sol de la capitale de la 8ème région du Mali, Kidal, depuis la visite de la délégation de l’ancien Premier ministre Moussa Mara, en mai 2014 qui s’est soldée par un affrontement entre les groupes rebelles et l’Armée malienne, faisant plusieurs morts dont des administrateurs civils.

Cette visite du ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseyni Touré, sera-t-elle, un déclic pour le retour de Kidal dans les girons de l’Etat ?

Rien n’est moins sûr !

Mimi Sanogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here