Législative partielle de Tominian : L’URD arrive en tête

Le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Réforme de l’Etat, Mohamed Ag Erlaf, a procédé hier à la proclamation des résultats provisoires du premier tour de l’élection législative partielle dans le cercle de Tominian. La cérémonie de proclamation des résultats s’est déroulée dans la salle de conférence du département, en présence des représentants de la CENI, de la DGE, des mandataires des partis politiques et des membres de la commission nationale de centralisation.
Cette élection est consécutive à la vacance définitive d’un siège de député à l’Assemblée nationale, suite au décès du député Schadrac Keita constaté et déclaré par l’arrêt de la Cour constitutionnelle n° 2016-09/CC-EL en date du 5 septembre 2016.

Cet arrêt dit qu’il y a lieu d’une élection partielle dans la circonscription électorale de Tominian, pour procéder au remplacement du député décédé, dans les 3 mois à compter de l’arrêt sus cité, tout en précisant que le scrutin pour l’élection partielle sera organisé dans les mêmes conditions que pour l’élection des députés à l’Assemblée nationale. C’est ainsi que le gouvernement, par décret n° 775/P-RM du 5 octobre a convoqué le collège électoral pour l’élection d’un député à l’Assemblée nationale dans la circonscription électorale de Tominian conformément à l’article 85 de la loi n° 06-044 du 4 septembre 2006, modifiée, portant loi électorale.

La DGE et les autres structures du ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Réforme de l’Etat se sont attelés à l’exécution des missions qui leur incombent dans la conduite de l’ensemble des opérations électorales.

Le ministre Ag Erlaf a tenu à féliciter les partis politiques et les candidats pour le bon déroulement de la campagne électorale et pour le bon déroulement du vote dans les 12 communes de la circonscription. L’on retiendra du scrutin du 4 décembre 2016 qu’il s’est déroulé dans la sérénité. Les données qui en résultent se présentent ainsi : Electeurs inscrits : 94 398 ; nombre de bureaux de vote : 379 ; votants : 38681 ; bulletins nuls : 1287 ; suffrages exprimés : 37394 ; taux de participation : 40,98% ; nombre total de candidats : 10 ; nombre de sièges : 1. En vertu des dispositions de l’article 162 de la loi n° 06-044 du 4 septembre 2006, modifiée portant loi électorale, le ministre en charge de l’Administration territoriale proclame les résultats provisoires de l’élection des députés dans les 5 jours qui suivent le scrutin.

Au vu de la diligence ayant prévalu à la remontée des résultats et à la qualité du travail fourni, le ministre Ag Erlaf a félicité les membres des commissions locale et nationale. La commission locale de centralisation, tout comme la commission nationale, est composée d’un représentant de chaque parti politique et des candidats en lice ainsi que des représentants de l’administration.

La proclamation des résultats provisoires, faut-il le rappeler, s’inscrit dans une démarche qui consiste, pour la commission nationale de centralisation à recevoir de la commission locale de centralisation, mise en place au niveau de Tominian, toutes les informations relatives aux résultats provisoires du scrutin ; à vérifier la conformité des données reçues par les canaux de transmission du département avec les résultats figurant sur le procès verbal de centralisation des résultats, dressé par la commission locale ; à totaliser les résultats des procès verbaux en provenance de Tominian et à préparer la proclamation des résultats provisoires par le ministre en charge des élections.

C’est dans ce cadre que le ministre Ag Erlaf a proclamé solennellement hier les résultats provisoires du premier tour de l’élection législative partielle d’un député à l’Assemblée nationale qui se présente comme suit : l’URD arrive en tête du classement avec 12 677 voix. Suivent Adéma-Pasj (6 501 voix) ; UDD (4 936 voix) ; UMRDA FASO JIGI (3 232 voix) ; ADP-MALIBA (3 209 voix) ; Parena (1 827 voix) ; APM-Maliko (1 755 voix) ; Miria (1 559 voix) ; RPDM (1 136 voix) et PIDS (562 voix). Ces résultats seront incessamment transmis à la Cour constitutionnelle qui, après avoir purgé le contentieux, procédera au recensement général des votes et à la proclamation des résultats définitifs.

S. DOUMBIA
Source: Essor

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here