Commune II : “Douba” s’engage pour le bien-être des populations

Le Rassemblement pour le Mali (RPM) et la Convergence pour le développement du Mali (Codem) et une plate-forme politique ont signé le mardi 6 décembre 2016 au siège du RPM à l’Hippodrome en Commune II du district de Bamako un contrat d’engagement et de soutien à la construction de la Commune II.

La cérémonie était présidée par le ministre Modibo Kadjoké de l’APM-Maliko. L’objectif de cette cérémonie était d’expliquer à la population de la Commune II que cette alliance sera là pour leurs besoins. Sept partis ont signé cet accord avec 26 élus sur 41. Il s’agit du RPM, de la Codem, de l’UDD, de Jama, du Cnid, de Yéléma, et de l’APM-Maliko.

Selon le secrétaire général de la section RPM, Mahamadou Diallo, la plate-forme s’engage à soutenir le nouveau maire dans l’exécution des missions à lui confiées par le code des collectivités, à apporter tout savoir au bon fonctionnement de l’administration communale.

La plate-forme s’engage aussi de contribuer qualitativement au travail quotidien de la municipalité pour alléger la souffrance de la population. Bref, il s’agit de faire de la Commune II un espace où il fera bon vivre et cultiver l’esprit d’équipe autour du développement local. Pour le ministre Kadjoké, cette alliance, appelée “Douba”, a battu le record.

Youssouf Sangaré de la Codem a demandé à s’unir pour la bonne gestion de la mairie. “Nous lutterons contre la pauvreté, nous allons créer des projets pour les jeunes, les infrastructures et aussi construire des centres de santé”, a-t-il promis.

Pour le nouveau maire Cheick Aba Niaré, cette alliance veillera sur la gestion de la mairie jusqu’à la fin du premier quinquennat. Il a réaffirmé son engagement au servir de la municipalité et des mandants.

Adama Diabaté stagiaire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here