Forum « Investir au Mali » 2017 : Replacer notre patrie sur l’échiquier économique mondial

Le ministre du Développement Industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, représentant le premier ministre, a présidé  hier mardi à l’Hôtel Azalai Salam, la cérémonie de lancement  du Forum international intitulé «  Investir au Mali » 2017. C’était en présence de plusieurs membres du Gouvernement.

Organisé par le ministère de la Promotion de l’Investissement et du Secteur Privé, à travers l’Agence pour la Promotion des Investissements au Mali, en collaboration avec le groupe de la Banque Mondiale au Mali avec l’appui de l’USAID, ce forum international se tiendra les 25 et 26 septembre 2017 dans notre Pays. Le lancement de forum intervient dans un contexte de relance économique marquée par la volonté affichée du gouvernement de replacer le Mali, notre patrie, sur l’échiquier économique mondial après la crise multidimensionnelle qu’il vient de traverser.

Les objectifs principaux de ce forum qui regroupera environ 500 participants s’articulent autour des points suivants  : «  contribuer à la promotion de la « destination Mali » après la crise multidimensionnelle ; promouvoir le potentiel économique, industriel et commercial du Mali ; nouer des partenaires féconds entre les opérateurs économiques ;   susciter l’intérêt des investisseurs étrangers et nationaux  en vue de mobiliser les flux substantiels d’investissements pour les projets structurants publics et les projets privés économiques viables ».

Après le mot introductif du représentant du Conseil national du patronat du Mali,  suivra un film promotionnel sur le Mali.

Le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Mali, Niger, Centrafrique, Tchad, Paul Noumba Um dira qu’il s’agit de d’accroitre  l’investissement  privé dans l’économie malienne. Selon lui la réussite de ce forum se traduira par la signature de conventions entre acteurs nationaux et investisseurs étrangers.

L’ambassadeur  des USA au Mali,  Paul Folmsbee a pour  sa part indiqué que  malgré les difficultés, le Mali  reste  un pays au potentiel.

Le représentant  des Partenaires Techniques et Financiers a salué l’initiative en  insistant sur le fait que l’exercice est difficile.

Le ministre du Développement Industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, représentant le premier ministre a noté qu’au-delà de l’aspect protocolaire, ce forum représente tout un symbole. A ses dires, il marque le début de la concrétisation d’un projet majeur qui revêt une importante capitale, pour notre pays, à savoir sa relance économique.  Pour le ministre, il faut une mobilisation significative  de capitaux étrangers et nationaux destinés au financement de projets d’investissements.   Le but dit –il c’est  valoriser les immenses potentialités économiques que regorge notre pays.  A l’entendre, il nous revient dans ce contexte sécuritaire, d’œuvrer  à la levée  de la perception  négative persistante sur la promotion de la « Destination Mali ».

Jean Goïta

Aube d’Afrique


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here