Le procès d’Amadou Haya Sanogo renvoyé à la prochaine session de la cour d’assises

Les accusés dans l’affaire de l’assassinat des 21 bérets rouges en Mai 2012 à Diago (Kati) ne seront pas fixés sur leurs sorts lors de la session de la cour d’assisses qui se tient actuellement à Sikasso pour la simple raison que la cour a renvoyé cette affaire à la prochaine session de la cour d’assises qui se teindra certainement courant 2017.

Le procès a été renvoyé à la prochaine session parce que les avocats de la défense ont soulevé et prouvé que les experts qui ont procédé aux expertises médicales qui portent sur les testes ADN des 21 bérets rouges n’avaient qualité pour le faire. Ces experts selon Me Cheick Oumar Konaré (avocat de la défense) devaient d’abord prêter serment devant le juge en charge de l’instructions du dossier de cette affaire et cela n’a pas été fait. La défense en évoquant cela, a eu gain de cause car la cour en analysant cette requête, a pris la décision d’envoyer l’affaire à une autre session de la cour d’assises.

La cour a finalement confié l’expertise médicale dans cette affaire au cabinet médicale "Charles Merieux" qui est à Bamako. J’espérons que cette fois-ci les experts prêtent serment devant devant le juge d’instruction afin que ce procès tant entendu se tienne pour le bonheur de tous les maliens.

Les parents des bérets rouges pour le moment n’ont d’autre choix que d’attendre; d’ici là peut être le gouvernement du Mali organisera des funérailles nationales pour les corps de bérets rouges qui sont toujours gardés à l’hôpital.

Fsanogo/abamako.com

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here