Mali : les dernières cartouches du général Sanogo

166

Parmi les 17 prévenus qui comparaissent pour l’assassinat de 21 Bérets rouges, en mai 2012, quelques sans-grade ont reconnu leur culpabilité. Mais l’ex-chef de la junte, Amadou Haya Sanogo, s’enferme dans sa stratégie de défense : le déni et les menaces.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here