Signature d’une plateforme politique en commune II : Le RPM fait alliance avec 6 partis politiques

Dans le cadre de l’alliance politique en commune 2 du district de Bamako, le parti Rassemblement pour le Mali (RPM) a procédé à une rencontre avec ses alliés. La séance s’est déroulée le mardi, 06 décembre au siège de la section II RPM l’hippodrome en présence des partis signataires. Il s’agit de : Mahamadou Diallo, secrétaire général de la section II RPM, Youssouf Singaré (CODEM) Dr. Mamadou Habib Diallo de JAMAA, M. Ibrahim Kassambara (CNID- FYT), M. Cheick A. Traoré (Yèlèma), Modibo Kadjogué du parti APM-Maliko M. Alassane Coulibaly (UDD). Etaient également présents tous les élus lors issus du scrutin du 20 novembre dernier sous l’égide Youssouf Coulibaly, maire sortant en commune II.

Les objectifs visés sont les suivants : soutenir et assister le Maire dans l’exécution des attributions à lui à confier par le code des collectivités ; apporter leur savoir-faire au bon fonctionnement de l’administration communale …

Dans son intervention, M. Youssouf Singaré, au nom des partis signataires a salué l’initiative. «Nous, signataires de la présente, décidons d’unir nos efforts dans le cadre d’une alliance politique pour une bonne gestion de la mairie de la commune II du district de Bamako. Cet accord nous permet de se donner la main pour la bonne gestion de mairie de la commune II».

Il a aussi remercié tous ses militants ayant contribué à l’élection «de nos candidats à la mairie de la commune II. La commune II sera un exemple de bon fonctionnement du code des collectivités».

Pour M. Mahamadou Diallo, secrétaire général de la section II RPM d’ajouter «qu’il y a des partis politiques qui ont porté plainte contre le RPM dans 5 bureaux de vote en commune II au quartier hippodrome. Quand ils ont produit des éléments de preuve. Et nous avons aussi produit des éléments de preuves et de défense. Mais, c’est l’intime conviction du juge qui va trancher. Notre avocats nous ont fait parvenir la copie de ces documents. Un document qui a été imprimé au siège d’un parti politique avec le cachet ou l’entête d’un parti. Le tribunal ne peut pas reconnaitre ça. Le tribunal ne reconnait que le récépissé délibéré par le président du bureau. Mais nous sommes sûrs que 5 bureaux de vote sur 39 ne peuvent changer le résultat d’une élection. Mais notre avocat est là pour parler à notre place. On est très confiant parce qu’on a vu des résultats où le RPM n’avait même pas de voix. Comme un adage dit ceci «quand on égorge un mouton, on ne peut l’empêcher de se débattre».

A noter que ces partis signataires de la plateforme politique ont la majorité des conseillers soit 26/ 41. Et le nouveau maire est Cheick Abba Niaré.

Ballo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here