Après l’échec de l’opération taxi pro au Mali : L’homme d’affaires Samba Bathily impliqué dans un scandale de contrat juteux portant sur 30 000 lampadaires en Guinée Conakry

L’homme d’affaires malien Samba Bathily est cité aujourd’hui dans un scandale de marché de gré à gré portant sur plusieurs centaines de millions de Fcfa. Il s’agit de la fourniture et l’installation de 30 000 lampadaires dans 33 préfectures et 304 sous-préfectures de la Guinée. Malheureusement, la moitié de ses lampadaires ont cessé de fonctionner, six mois seulement après leur installation. Raison pour laquelle, certains Guinéens qualifient cette affaire d’escroquerie, surtout que Samba Bathily serait aussi impliqué dans d’autres marchés scandaleux en Guinée.

Décidément, notre compatriote Samba Bathily est un véritable homme d’affaires (au sens fort du terme). En effet, ce jeune opérateur économique est impliqué dans beaucoup d’affaires au Mali et dans d’autres pays de la sous-région. Après l’échec de l’Opération Taxi Pro impliquant l’Agence nationale pour l’Emploi (Anpe)  la Coopérative des chauffeurs de taxis du Mali et la Société Prize-Auto sur financement de la Banque Internationale pour le Mali (Bim-sa), Samba Bathily est aujourd’hui au centre d’un nouveau scandale en Guinée Conakry. Il s’agit d’un contrat juteux concernant la fourniture et l’installation de 30 000 lampadaires dans certaines localités du pays. En fait, cette opération doit couvrir 33 préfectures et 304 sous-préfectures de la Guinée. Cet ambitieux projet est une initiative du Président Alpha Condé pour soulager sa population avide d’électricité. Une manière pour le chef de l’Etat guinéen de terminer son mandat en beauté pour le bonheur de ses populations.  C’est dans ce cadre que le marché a été attribué à Samba Bathily, à travers sa société dénommée Africa Developpment Solutions “ADS”. Le choix de cet homme d’affaires n’est pas fortuit puisqu’il se trouve être l’ami du fils du président Condé, comme précisent certains journaux guinéens.

Le hic est que Samba Bathily n’arrive pas à respecter ses engagements vis-à-vis de ce contrat qu’il a signé avec les autorités guinéennes. Ce qui fait que cette affaire défraye depuis quelques semaines la chronique en Guinée à travers les médias. La raison est très simple : plus de la moitié des lampadaires ne fonctionnent plus seulement six mois après leur installation. Ce qui a fait révolter certaines populations et mêmes certains opérateurs économiques de la Guinée. Du coup, Samba Bathily est  très décrié aujourd’hui dans ce pays. Il est accusé de tous les noms d’oiseaux pour être proche de la famille présidentielle. “Depuis un certain temps, les Guinéens ne parlent que de Samba Bathily et en mauvais aussi. Pour eux, il est en train de profiter de la Guinée plus que les Guinéens eux-mêmes. Aussi, il est dans toutes les affaires de marchés parce que tout simplement il est l’ami du fils du président Condé”  précise notre source.

Effectivement, le patron de la société Africa Developpment Solutions est également cité dans d’autres gros marchés juteux en Guinée. Cela sur la base du gré à gré. Il s’agit notamment de la rénovation de l’ancien Palais des nations et actuel Palais Mohamed VI. Sans oublier le marché de construction du barrage de Katela pour ses partenaires chinois et le projet de Souapiti où il serait aussi impliqué.        

 A.B. HAÏDARA


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here