Banamba et Niono : Les prisons, nouvelles cibles des terroristes

Les forces du mal, non contentes de s’en prendre aux soldats et militaires maliens, ont trouvé une nouvelle cible. De plus en plus les terroristes attaquent nos prisons et libèrent les prisonniers dans la nature. Après l’attaque de la prison de Banamba, ce fut le tour de la maison centrale d’arrêt de Niono, au centre du pays, d’être attaquée dans la nuit du lundi au mardi vers 00h 30 mns.
Selon une source locale, les terroristes armés arrivés sur des motos, ont mené cette attaque éclair et libéré quelques 94 prisonniers. Deux gardes de prison ont été grièvement blessés.
Parmi les prisonniers libérés, certains ont d’ores et déjà été rattrapés par les forces de sécurité. Une chasse à l’homme est engagée pour retrouver les auteurs de cette attaque et surtout rattraper les prisonniers évadés.
Le 7 novembre dernier, une action similaire avait été perpétrée à Banamba où des terroristes venus à bord de véhicules avaient attaqué la prison et libéré 21 prisonniers. Ils avaient ensuite saccagé les locaux de la gendarmerie et une agence de banque.

De toute évidence, les terroristes cherchent toujours à libérer leurs acolytes arrêtés par les forces de défense et de sécurité dans le cadre de la lutte contre le banditisme et la pacification du pays.

DTK
Source: Le Challanger

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here