Filière café-cacao en Côte d’ivoire : Un malien récompensé par le président Alassane Ouattara

Le chef de l’Etat Ivoirien son Excellence Alassane Ouattara a récompensé les efforts de notre compatriote Basseni Kané, président de la Société coopérative agricole ‘ ANITHE du haut Sassandra.

En marge de la rencontre des acteurs du cacao et chocolatiers de Côte d’Ivoire et du monde, lors de la troisième édition des journées nationales du cacao et du chocolat, tenues du 1er au 3 octobre 2016, à l’Heden Golf Hôtel d’Abidjan, les acteurs du monde agricole, les décideurs et les partenaires techniques et financiers (PTF) se sont réunis, à Daloa, pour réfléchir sur la problématique de la sécurité alimentaire dans un contexte marqué par le changement climatique.

Venus avec les membres de son cabinet et les responsables des structures du secteur du monde rural, à la faveur de la 5ème édition des journées de l’administration agricole décentralisée ( JAAD ) couplée de la célébration de la 36ème journée mondiale de l’alimentation, le ministre Ivoirien de l’Agriculture et du développement durable, Mamadou Sangafoa Coulibaly, a, au nom du chef de l’Etat Alassane Ouattara, félicité et encouragé le Président de la société coopérative agricole « ANITHE » du haut Sassandra, Basseni Kané, lauréat du prix d’Excellence à l’occasion de la 3è journée nationale du cacao et du chocolat. 2ème sur le plan national pour cette édition, son entreprise de café et cacao occupe la première place dans la Région de Daloa. Une distinction amplement méritée, a dit le Directeur général du Conseil du café-cacao (CCC), organe de régulation, de stabilisation et de développement de cette filière, Massandjé Touré-Litse. « Nous sommes fiers de voir que la Côte d’Ivoire encourage et reconnait les mérites des producteurs. Il faut que ces producteurs soient magnifiés de telle sorte que cela puisse inspirer des jeunes et des femmes à se mettre dans l’agriculture. Il faut reconnaitre aux yeux du monde leurs valeurs et c’est le cas présent à l’endroit de M. Basseni Kané. Investi dans ce domaine d’activité depuis 1984 en tant que « pisteur » c’est-à-dire, un intermédiaire avec les plus nantis dans cette activité, aujourd’hui, M. Kané, natif de Kénenkou dans la Région de Koulikoro au Mali, a une cinquantaine d’employés à son compte. Pour la campagne 2015-2016, c’est au total 6 000 tonnes de cacao et 2 000 tonnes de café que sa coopérative a réalisées. En obtenant ce prix d’une valeur de 14 millions de francs CFA, il dit remercier le chef de l’Etat ivoirien pour cette distinction et l’a félicité d’avoir initié cette orientation politique de la filière café cacao. Une décision répondant à leurs attentes.

Correspondant Malick Gaye, depuis Daloa.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here