Nouhoum Diarra, nouveau maire de Ségou : « Je tends la main à toutes les sensibilités et nous unir autour de ce que nous avons en commun : Ségou »

A l’issue des élections du 20 novembre dernier, Nouhoum Diarra, tête de liste RPM, a été élu maire de la commune urbaine de Ségou. Un jeune loup aux dents longues qui remplace à ce poste le maire sortant Oussou Simaga du Pdes. Il se veut rassembleur avant sa prise de service et nous le dit dans cette interview.

Qui est Monsieur Nouhoum Diarra ? Parlez-nous un peu de votre parcours politique et associatif.

Vous savez, il est très difficile de parler de soi-même. Toutefois, je voudrais dire que Nouhoun Diarra est simplement votre frère, natif de Molodo, en 4ème Région. Je suis le fils de feu N’Golo dit Daouda Diarra et de Ténin Diakité et je suis domicilié à Missira Ségou. Dans la vie professionnelle, je suis comptable de formation et chef de Bureau des Assurances Bleues-CNAR de Ségou. Dans la vie associative, je suis très actif. Membre fondateur de la Section AEEM de Ségou, du Club Martin Luther King, du club UNESCO et ancien 1er vice-président de l’AS Biton de Ségou.

Sur le plan politique, je suis membre fondateur du RPM à Ségou dont je suis actuellement secrétaire général adjoint de la sous-section et 1er secrétaire à l’organisation de la section. Je siège au Conseil communal de Ségou depuis 1998. Soit 4 mandats sans discontinuité au service des collectivités territoriales. J’ai à ce titre assumé les fonctions de 1er vice-président du conseil de cercle, 2e adjoint au maire de Ségou, et maire principal aujourd’hui par la grâce du Tout-Puissant.

L’Enquêteur : Comment avez vous accueilli votre victoire le soir du 20 novembre dernier ?

C’est avec beaucoup de joie et un ouf de soulagement que j’ai accueilli cette victoire. La nouvelle de ma consécration comme Maire de la Commune urbaine de Ségou au soir du 20 novembre, jour qui restera à jamais gravé dans ma mémoire.

Aujourd’hui vous êtes le nouveau maire de la commune de Ségou. Les défis qui vous attendent sont énormes et les attentes des populations sont grandes. Comment comptez-vous gérer la cité des Balazan? Et quels seront vos axes prioritaires?

Maire fraîchement élu, je prends sur moi la mesure de la grandeur des défis et attentes des populations ségoviennes qui m’ont fait gravir les échelons jusqu’à aujourd’hui. Je compte incarner la transparence, la concertation, l’implication des différents acteurs, la bonne gestion. Toutes choses qui convergeront à faire de notre commune un modèle de bonne gouvernance. Mes axes prioritaires seront : l’assainissement et l’amélioration du cadre de vie, la santé, l’électricité, l’eau potable, l’éducation, les aménagements urbains, la promotion de l’artisanat et du tourisme, le développement des disciplines sportives, l’emploi des jeunes, l’épanouissement des femmes, la maîtrise et le développement du potentiel fiscal. De façon générale, tout ce qui concourt à promouvoir le développement socioéconomique et culturel de notre commune sera une priorité absolue pour moi. Le partenariat public-privé, la coopération, le jumelage, l’accompagnement de l’Etat. L’engagement citoyen des populations à nos côtés constituera notre bréviaire.

Le président IBK a mis le paquet pour faire de Ségou une ville ultramoderne. Le nombre de chantiers en est la preuve. Vous, en tant que nouveau maire de la ville de Ségou, quel appel avez-vous à l’endroit des populations pour aider le président dans cette tâche ?

Notre grand président, IBK , a gratifié notre ville d’investissements colossaux qu’aucun autre président avant lui n’a pu faire en trois ans de gestion. Je demande à notre population d’en prendre soin et de soutenir les actions salvatrices du Président IBK qui n’a de souci que le Mali.

Aujourd’hui le RPM est la première force politique à Ségou. Comment êtes-vous parvenus à ce remarquable résultat ?

Le RPM est à ce jour la 1ère force politique à Ségou effectivement. Pour y parvenir nous avons seulement misé sur le travail en mettant les populations au centre de nos préoccupations. Un travail collectif qui a payé aujourd’hui.

Un mot à l’endroit de vos militants et vos soutiens…

Je remercie tous ceux qui ont cru en nous: le RPM, moi-même et mes soutiens. Je les assure que je déploierais tous les moyens en mon pouvoir en vue de la promotion du développement économique, social et culturel de notre chère commune. Ceci est mon sacerdoce.

La paix et la stabilité constituent l’épine dorsale de tout projet. J’appelle tous afin que notre ville soit un modèle dans ce domaine. Je tends la main à toutes les sensibilités politiques, religieuses et sociales, aussi divergentes soient-elles, à s’unir autour de ce que nous avons en commun : Ségou, notre chère Commune que nous devons à tout prix préserver et prospérer.

Propos recueillis par HKB

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here