Fin du projet du Zébu Maure dans le cercle de Nara : Les résultats salués par les différents acteurs

Le projet d’appui au développement de l’élevage du Zébu Maure dans le cercle de Nara (Prodezem), lancé en 2010 par le Ministère de l’élevage et de la pêche, avec le soutien financier de la Coopération Belge au Mali, est arrivé à sa fin. C’est ce qui ressort de la rencontre entre les acteurs du projet le 8 décembre 2016, au sein du ministère de l’élevage et de la pêche par son secrétaire général, Youssouf Sanogo.

Le projet a été un succès franc, selon les différents intervenants. Le budget du projet qui a été bouclé était de 8. 000.000 Euros financés par la Belgique, et 800 000 euros par le Mali. Le bilan financier provisoire au 31 octobre 2016 a fait ressortir un taux de décaissement de 92,24% au titre de contribution Belge et d’absorption de 65,08% au titre de la contribution du Mali.

Les responsables de la coopération Belge au Mali (Bart Vytendaele et Marie Goretti Ntahombaye) se sont réjouit de l’exécution du projet malgré a situation d’insécurité qu’à connu le pays depuis 2012.
Selon eux, l’objectif du projet était de renforcer la sécurité alimentaire et la lutte contre la pauvreté, améliorer la productivité des systèmes d’élevage grâce à l’amélioration des conditions et à la vie sélection des Zébus maures; améliorer les ressources pastorales dans les communes de Nara; améliorer la gestion traditionnels; d’organiser la commercialisation des productions de l’élevage et d’améliorer les capacités des acteurs institutionnels locaux à collaborer pour appuyer le développement de l’élevage.

Youssouf Sanogo a, au nom de son ministre, remercié la Belgique pour son soutien d’indéfectible et sa ténacité à accompagner le Mali malgré la crise. «En 2012, quand notre crise a éclaté, plusieurs partenaires sont rentrés. Mais la Belgique a décidé de rester à nos côtés. Les résultats du projet sont patents. Il est rare de voir des projets arriver à de résultats pareils», déclare le secrétaire général du ministère de l’élevage e de la pêche.
Avant d’inviter les acteurs à tout mettre en œuvre pour que les acquis du projet soient pérennisé au profit des populations. Vu le succès enregistré par le projet, les partenaires Belge ont annoncé l’arrivée d’un nouveau projet très rapidement a avec un coût de 7,5 millions d’euros.

Hadama B. Fofana

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here