Le sommet qui fera renaitre le Mali

Le mois de Janvier connaitra une affluence accrue de personnalités africaines et internationales pour la tenue du 27è sommet Afrique-France sera un rendez-vous qui prendra en compte les préoccupations d’une jeunesse volontaire mais à laquelle manquent les moyens et les vraies méthodes de l’entrepreneuriat.
Les supputations sur la tenue de grande rencontre Afrique-France n’ont pas diminué ces derniers temps. Le doute habitait encore certains compatriotes sur les capacités et les chances du Mali à tenir ce sommet. La réponse est aujourd’hui affirmative, avec l’implication et le souhait ardent des grandes entreprises françaises regroupées et représentées au sein MEDEF.
A exactement un mois jour pour jour de cette marque de renaissance, des jeunes sont engagés à aider les plus hautes autorités à réussir un événement qui pourrait accélérer la sortie de crise et relancer bien de secteurs pour le développement.
Il faut faire la promotion des entreprises nationales et étrangères d’où une concurrence qui profiterait aux citoyens et à l’Etat. À ce niveau, il faut saluer le leadership de son Excellence IBK dont les nombreux tours à l’Hexagone, ont consisté à mériter la confiance de François Hollande.
Le défi de la sécurité, certes préoccupante un peu partout au monde, ne saurait être un facteur qui découragerait les organisateurs qui ont fait un dernier tour récemment à Paris pour confirmer que tout sera en ordre avant le jour j.
Ce sommet sera une tribune et une ouverture pour les jeunes, principales victimes de cette absence d’entreprises favorisant du coup le chômage. L’entrepreneuriat poussera chaque jeune, quel que soit leur secteur d’activité, de se servir et servir la nation à travers la création de leurs propres entreprises et avec l’accompagnement des structures gouvernementales visant à la promotion des jeunes et à travers la création d’emploi.

Abidine Alhady

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here