CAF, trophée de meilleur jeune de l’année : Sidiki Maiga parmi les nominés

L’ailier droit des Aiglons, Sidiki Maïga «Titi» est nominé pour le titre de «Meilleur Jeune de l’Année». Pour l’édition 2016 des Glo-CAF Awards, en plus des catégories «Meilleur joueur de l’année» et «Meilleur joueur de l’année basé en Afrique», huit autres catégories sont au programme.

Il s’agit des trophées de l’Equipe nationale de l’année, de l’Équipe nationale féminine de l’année, de l’entraîneur de l’année, du club de l’année, de l’espoir de l’année, de la Joueuse de l’Année, du Meilleur jeune de l’année, de l’arbitre de l’année, de légendes de la CAF de l’année, du prix du fair-play 2016 et du prix platinum. Les trois dernières catégories ne sont pas soumises au vote. L’arbitre de l’année sera désigné après le vote des membres de la commission des arbitres de la CAF. Pour toutes les autres catégories en jeu, le corps électoral est constitué des membres de la commission technique et du développement et des membres de la commission des médias et un panel de 20 experts (journalistes, consultants TV). Les résultats seront révélés au cours de la soirée de gala prévue le 5 janvier 2017 à Abuja au Nigeria. Pour le Meilleur jeune de l’année, Sidiki Maïga est en concurrence avec Alex Iwobi (Nigeria/Arsenal), Eric Ayiah (Ghana U17), Franck Kessie (Côte d’Ivoire/Atalanta) et Sandra Owusu-Ansah (Ghana/Supreme Ladies).

Titi, comme l’appellent familièrement les supporters, a été l’un des artisans de la qualification du Mali à la CAN U20, Zambie 2017. Le joueur du Réal a notamment inscrit un doublé et un triplé, en aller et retour contre la Mauritanie lors du 2è tour des éliminatoires. Les Aiglons s’étaient imposés 3-0 à Nouakchott avant de remettre ça à Bamako (4-1). Né le 28 décembre 1998 à Mopti, Sidiki Maïga a également joué un grand rôle dans le sacre de la sélection nationale U17 (les Aiglonnets) au Niger et la 2è place acquise au Chili lors du Mondial de la catégorie. Au total, le grand espoir du football malien a marqué 18 buts dans les rencontres internationales.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here