Communication: La Vérité sur les médias occidentaux

Si on vous disait que le journal Les Échos ou l’Indépendant (journaux maliens) faisaient un meilleur travail d’information que le Figaro ou le Washington Post, vous n’allez pas croire. Soyer sûr. Après tout, ces 2 organes de presse ne sont-ils pas nommés parmi les meilleurs du monde ? Ne sont-ils pas imprimes dans des sociétés démocratiques et sophistiquées ou la justice est amplement pratiquée, la constitution strictement respectée et la presse libre? N’ont-ils pas plus de moyens, plus d’équipement que leurs pairs africains? Leurs journalistes n’ont-ils pas reçu une très bonne formation et ne sont-ils pas possesseurs d’une plus grande indépendance d’esprit ? En tout cas, c’est ce qu’on croyait aussi, jusqu’à ce qu’on comprenne un certain nombre de choses.

Ce n’est pas une comparaison entre les medias occidentaux et africains. C’est simplement dans le but de révéler la logique qui gouverne les medias occidentaux et révéler les secrets qui se cachent derrière ces apparences de professionnalisme.
Faux concepts
Imaginez un instant que vous soyez très riche et très influent et qu’en même temps vous fassiez de mauvaises choses comme par exemple tromper votre épouse. Évidemment c’est une chose que vous n’aimeriez pas que vos enfants sachent car cela vous ferait perdre leur respect et même votre place de chef de famille. Alors pour vous assurer que cela n’arrive pas, vous utiliserez votre influence et argent pour contrôler les organes d’information de votre maison et garder l’information secrète. Et pour justifier vos sorties nocturnes, ces organes d’information de la famille donneraient d’autres raisons telles que des réunions de travail tardives, dîner avec d’autres partenaires, tout cela évidemment pour le bien de la famille. C’est un peu la logique des organes de presse de ces jours-ci.
Il ya un certain nombre de faux concepts qui soutiennent la compréhension que certains africains ont des medias occidentaux :
Les medias veulent informer le public de ce qui se passe ? Faux : Ceux qui dirigent les nations ne veulent pas que les populations sachent ce qui se passe réellement. La réalité des événements est si choquante que l’américain, l’allemand ou le français moyen n’en croirait pas ses oreilles. Faire connaître la vérité ferait tomber des gouvernements et envoyer en prison un nombre élevé d’acteurs politiques. Vous ne pensez bien pas qu’on dira aux américains que les États-Unis vont en guerre en Irak pour du pétrole et pour prendre pied dans une région ou elle pourrait alors déstabiliser des ennemis comme l’Iran. On ne dira pas aux français que la France ne s’opposait pas à l’intervention américaine pour des raisons morales mais pour protéger ses propres investissements en Irak. On ne dira pas aux français que leur pays a quelque chose à voir avec les événements qui ont abouti a la mort de Kadhafi et a la rébellion dans le Nord du Mali. Ne vous y trompez pas, les peuples occidentaux sont aussi victimes des individus qui contrôlent le monde que les sont les peuples d’autres nations. Leurs medias sont aussi manipulateurs que les medias d’État en Afrique. Les occidentaux sont même plus manipulés que les africains le sont car ils vivent encore dans l’illusion que leurs pays sont libres et démocratiques.
Malheureusement beaucoup de gens prennent pour vérité ce que la presse dit au lieu de s’en méfier.
La presse occidentale est plus libre ? Faux : Aucun grand groupe de presse n’est vraiment libre. En occident comme en Afrique, les journaux sont sujets aux contraintes financières et à la pression politique. La presse occidentale fortement dépendante de la publicité est soumise à la dictature des groupes financiers. Certains des propriétaires d’organes de media sont amis d’acteurs politiques et influencent souvent la gestion de l’information que font leurs medias. Bernard Arnault par exemple, propriétaire de La Tribune est un ami de Nicolas Sarkozy (qui est par ailleurs ami de beaucoup de capitaines d’industrie propriétaires de presse) dont il a été témoin du défunt mariage. Rupert Murdoch propriétaire du Wall Street Journal (dont le groupe a récemment été implique dans un grand scandale en Grande Bretagne) est un supporter politique de l’ancien président américain Georges W. Bush.
Il y a des articles que les journaux africains sortent sur leurs leaders que la presse occidentale ne peut dévoiler. Dan Rather de CBS avait fait une émission qui mettait en doute certains détails de la vie du président Georges W. Bush et il a été licencié. Plus récemment encore, Rick Sanchez un grand journaliste de CNN a été licencié car il a fait allusion au cours d’un de ses shows que la plupart des medias américains sont aux mains des juifs. À cause de ce fait, presqu’aucun grand journal du monde occidental ne dira rien de préjudiciable contre Israël.
La presse occidentale a un esprit indépendant ? Faux : Les journaux privés travaillent pour les intérêts de leurs propriétaires qui sont souvent des groupes financiers ayant des intérêts dans d’autres secteurs de l’économie. C’est ainsi que la chaîne de télévision NBC appartient a General Electric qui est par ailleurs un fabricant de moteurs d’hélicoptères de combat. La presse publique est paradoxalement même un peu plus crédible car dépendante des fonds publics et souvent sous le contrôle indirect des députés ou sénateurs. Même comme cela, RFI, BBC ou LA VOIX DE L’AMERIQUE organes de propagande publics n’iront malgré les apparences jamais contre les intérêts stratégiques de la France, de l’Angleterre ou des États-Unis d’Amérique. Ils sont financés par le budget d’État et ne peuvent mordre la main qui les nourrit. Ces réseaux sont installés pour défendre les intérêts de ces nations. Des journalistes américains tels que Dan Rather de CBN ont d’ailleurs dit pendant la guerre d’Irak que lorsque leur pays est en guerre, ils n’ont aucune honte à le supporter.
Le Figaro ne donnera pas une information qui puisse être préjudiciable au groupe Dassault (auquel il appartient) qui construit les avions de combat Rafale. « Vincent Bolloré, venu aux médias relativement récemment, a une vision toute personnelle de l’indépendance de ses rédactions, qui lui sont très utiles pour promouvoir ses intérêts en Afrique » selon Rue 89, un web site francophone. Pensez-vous toujours que les journalistes pris en sandwich entre les exigences financières et la pression politique puissent écrire ceux qu’ils aimeraient écrire ?
Même si ces organes de presse donnent souvent des informations partiellement vraies, elles mentent aux gens dans le « comment » et le « pourquoi ». Le principe sous-jacent c’est qu’un peuple informé et éduqué est difficile à diriger. Les gens qui essayent de contrôler de ce monde ne veulent pas plus que les français, les allemands ou les américains soient informés que les gouvernements africains ne veulent que pas les maliens, les sénégalais, burkinabés ou les togolais soient informés.
Certains journaux sont brimés : Al-Jazzera a été pendant longtemps interdit d’émission aux États-Unis parce qu’on lui reprochait de présenter l’Amérique sous un mauvais jour. Voilà ce que ce groupe de presse a répondu en substance : Nous présentons les faits tels qu’ils sont, sous une perspective parfois différente de celle des médias américains : Les médias américains présentent les missiles à leur décollage et nous les présentons à leur atterrissage. Mais ce groupe de presse qui appartient au gouvernement du Qatar, allié des États-Unis a perdu sa crédibilité depuis qu’il s’est transformé en un organe de propagande des intérêts de son gouvernement. Le personnel qui assurait cette indépendance d’esprit a été licencié et remplacé par un personnel servile
Pensez à ceci : la plupart des gens n’assisteront pas en direct aux événements qui se déroulent dans le monde. Nous serons pour la plupart du temps informés à travers la presse. C’est parce qu’ils savent que qui contrôle l’information contrôle les esprits et les opinions des gens que la plupart des pays occidentaux créent des réseaux de radios à travers le monde entier. Et cela leur réussit bien vu le nombre élevé de personnes, y compris de responsables politiques africains qui s’y informent.
Ce n’est pas par hasard que lorsque l’Otan ou un pays occidental en guerre, il commence d’abord par détruire la radio et la télévision de ce pays. On comprend ainsi pourquoi la France tenait tant à détruire la RTI (Radio Télévision Ivoirienne) pendant les derniers événements de Côte d’Ivoire. Non seulement la RTI permettait de combattre la machine de propagande déclenchée par les medias français, mais elle montrait aussi des documentaires qui révélaient les activités mafieuses de la françafrique et de la France en Afrique. En passant, ces mêmes documentaires sont montrés dans les médias français qui diffusent en France mais ne l’ont jamais été par France 24 par exemple qui dessert la région africaine. L’une des raisons pour laquelle Sarkozy en voulait tant à Laurent Gbagbo, c’est d’avoir exposé aux yeux du public ignorant la véritable politique de la France en Afrique. Comme vous le voyez, les dirigeants occidentaux ne veulent pas que vous sachiez la vérité.
Le mensonge est le même partout. La presse n’est libre nulle part et n’a aucune intention pour la plupart d’informer le peuple. Elle fait son travail sans passion comme certains pasteurs font leur ministère sans conviction, juste comme un gagne-pain. La différence entre les médias occidentaux et africains d’État est que les premiers sont plus sophistiqués dans le mensonge. La preuve c’est que vous leur faites plus confiance que les journaux de vos propres pays.
En bloc, les médias occidentaux ont un vaste plan d’intoxication pour immerger l’info vrai en Afrique.
Jean Pierre James

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here