Contes et légendes pour une quête de la paix au Mali

Le jeudi 08 décembre, a eu lieu la troisième édition du spectacle des contes de la paix  au palais de la culture Amadou Hampâté Bâ. Organisée par le ministère de la culture à travers la Direction nationale de l’action culturelle(D.N.A.C) et l’ambassade de la France en partenariat avec Orange Mali, cette troisième édition consistait à cultiver l’esprit de la paix  chez les enfants à travers Les contes.

 Au Mali, parmi les nombreuses voies empruntées dans la recherche de la paix,  la culture n’est pas restée en marge. Elle fait figure d’outil précieux pour « semer et entretenir la paix dans le cœur des hommes » a stipulé  TARTARE, artiste, conteur français. C’est dans cette logique que s’inscrit la troisième édition du spectacle des contes de la paix qui a réunit conteurs, artistes, comédiens devant une foule de spectateurs  constituée majoritairement d’enfants. L’objectif est d’initier les plus jeunes à la culture de la paix à travers des contes et devinettes, tous véhiculant des messages de paix. Pour les enfants venus des différents quartiers de la capitale, envahir la majestueuse salle Ba Zoumana  Sissoko, le plaisir était au comble. C’est ainsi que le maître de cérémonie, Kardjigué LaÏco Traoré a présenté le programme qui a conduit successivement sur la scène les prestataires, qui ont puisé dans les contes et légendes des messages de paix.  Parmi eux, le comédien de talent Kary Bogioba Coulibaly, qui a fait une prestation titrée «  à la rencontre des régions du Mali », une prestation à la fois comique et illustrative, qui profère l’unité et l’indivisibilité  du Mali, tout en édifiant la diversité culturelle. Par ailleurs, la richesse et la capacité  de cette diversité culturelle à cimenter la cohésion sociale a été soulignée par le représentant du ministre de la culture. Quant aux autres prestations, qui sont entre autres : « An ka baro » faite par Assitan Tangara, «SUKIANA, une pétition pour la paix » faite par les associations de Katoulati du Benin et « sac à parole » du Mali, ont été une riche aventure de la paix.  Mme Kéita, parent d’élève a exprimé que : « les différentes prestations ont été très amusantes pour les enfants, ils ont beaucoup appris. Je crois que c’est la meilleure manière d’éduquer les plus jeunes  aux vertus de la paix ».

Pour Yèhiya SANKARE, directeur du centre d’animation pédagogique de Bamako Coura,la manifestation était de qualité et invite à la pérennisation de l’initiative, car ajoute-t-il : «les contes occupent une très grande importance dans notre société, c’est une ressource inestimable pour la jeunesse pour l’amélioration de sa conduite».

Ibrahim, âgé de cinq ans, accompagné de sa mère s’est réjouit du spectacle: «j’ai surtout aimé la prestation de TARTARE pour les couleurs de la paix».

Malgré l’émerveillement des visiteurs, cette édition qui n’a duré que quelques heures devrait  permettre aux organisateurs d’en tirer des leçons pour les éditions futures, pour qu’elles soient plus aux services des jeunes, à travers des rencontres de proximité, et pourquoi pas étendre ce cadre dans les autres régions du Mali ?

Bacai YALCOUYE


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here