Emploi et formation professionnelle: Les avancées du PROCEJ mis à jour

Le Projet de développement des compétences et emploi des jeunes(PROCEJ) a réalisé, entre autres, les études architecturales pour les Instituts de formation professionnelle(IFP) publics à l’exception de Bankass. Ce constat est ressorti de la 4è session du comité de pilotage tenue le 1 décembre 2016 à Bamako.

Les études ont aboutis à l’élaboration et à la validation des avant-projets sommaires détaillés. En outre les dossiers d’appel d’offres pour la réalisation des travaux d’aménagement et l’acquisition des équipements ont été élaborés. «Des minibus ont également été acquis pour les IFP de Ségou, de Banankabougou et le CFP de Missabougou », a fait savoir Zoumana Satao, le Secrétaire général du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle.
Des avancées ont été réalisées au niveau de l’apprentissage dans le secteur moderne avec l’accueil de 1 190 nouveaux apprenants. Des formations pédagogiques et techniques ont été assurées pour 231 maîtres artisans. Ces derniers ont aussi bénéficié d’outils et d’équipements pour renforcer leurs entreprises.

Mieux, au niveau du volet «formation professionnelle décentralisée de courte durée », des résultats significatifs ont été atteints. Ainsi 4 648 jeunes non scolarisés ou déscolarisés ont été accueillis en formation dans les régions de Sikasso, Kayes, Mopti, dans les villes de Tombouctou et Gao, dans le district de Bamako et environs. En plus, 1 234 maîtres d’apprentissage ont été formés pour encadrer ces jeunes.

Par contre, les programmes d’entreprenariat pour jeunes diplômés et le programme d’appui aux PME n’ont pas évolué à hauteur de souhait au cours de l’année 2016. Cependant, le cabinet privé chargé de gérer ce volet a été recruté, les organes de gestion mis en place et les appels à projet lancés. Cent une demandes de PME ont été reçues et cinq cent soixante-dix jeunes diplômés ont répondu au 1er appel à projet pour la compétition de plan d’affaires.

Soumaila T. Diarra

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here