Maouloud 2016 : Ras Bath appelle les autorités à s’inspirer du CORAN pour la bonne Gouvernance

Après sa présence aux obsèques de la mère du prêcheur Bandjougou Doumbia, Ras Bath était l’un des invités d’honneur de la fête de Maouloud du guide de Nouridine, El Hadji Bandjougou Doumbia, le Dimanche 11 Décembre à Faladiè. Les organisateurs avaient annoncé la nouvelle de la présence du Rasta au prêche de Bandjougou. Cela a drainé des centaines de musulmans, de sympathisants, de curieux sur le site. Sur place, un acte marquant. Remise du CORAN à Ras Bath par Madame le Gouverneur sur sollicitation du Guide Bandiougou. Et à l’activiste de surprendre le public par un seul geste : Bath retourne le CORAN à Madame le Gouverneur à travers ces mots ‘’ remettez ce coran aux autorités afin qu’elles s’inspirent au bénéfice de la bonne gouvernance’’.

La tournée, cette nuit, de Ras Bath et sa délégation a commencé, vers 23 h 00 sur le terrain de Chaba à Lafiabougou où Chouala Bayaya se trouvait. Après 1 heure passée chez Chouala, c’est à dire minuit, la délégation a pris le chemin de Faladiè où se tenait le prêche du guide de Nouridine, El Hadji Bandjougou. A l’annonce de l’arrivée de Ras Bath, ce fut des cris de joie des fidèles. Certains qui avaient pris le chemin de retour à la maison, après une longue attente et qui ne croyaient plus à la venue de Ras Bath, aux cris des fidèles, ont rallié le terrain de prêche. La griotte qui encensait le guide a dû prendre une pause. Bandjougou et les invités assis au tour de lui sur le podium, se sont levés pour accueillir Ras Bath. Les deux personnes centrales de l’événement se sont données des accolades et ont brandi les deux bras serrées en l’air pour marquer la paix, la concorde. A cet instant, ont coulé des larmes de joie. La Diva de Wassoulou, Oumou Sangare, présente, n’a pas pu s’empêcher de prendre le micro pour remercier le public, louer le sens élevé du guide de Nouridine et l’animateur de l’ émission ‘’Cartes sur Table’’, Chroniqueur et porte-parole du CDR, Ras Bath.

Prenant la parole, El Hadji Bandjougou a remercié son frère d’avoir répondu à son invitation. Comme Cadeau de remerciement, Bandjougou créa la surprise en demandant à Mme le gouverneur du District, Ami Kane, de remettre le Coran à Ras Bath. A titre de Rappel, Ras Bath, dans ses émissions et Chroniques, n’a jamais manqué de critiquer l’opération de déguerpissement initiée par Ami Kane. Bath dénonce son caractère illégal, fustige son impréparation et ses conséquences sociales et économiques.

Abdoul Niang, de la Radio Dembé, a pris la parole pour rendre louange et grâce à Dieu pour cette initiative.

A sa suite, Bandjougou invita Ras Bath à prendre la parole pour ses mots à l’endroit des milliers de fidèles présents. Ras Bath ne dérogea pas à ses principes, qui sont d’être franc et direct. Après avoir loué le seigneur (exalté soit il) et salué sur le prophète Mohamed (PSL), Ras Bath rappelle que contrairement à beaucoup de personnes, en ce qui le concerne, il n’a jamais eu de problème personnel avec Bandjougou. Pour la première fois, il dit avoir rencontré Bandjougou lors d’une conférence de la CAFO en 2012 où ils ont échangé les numéros de téléphone. Que ce qui est survenu entre eux, relève d’une question de principe moral, juridique et religieux et non d’une question de personne.

Selon Ras Bath, lorsque le juge d’instruction de la commune 4, Habib Kanouté lui a demandé pourquoi n’a-t-il pas porté plainte contre Bandjougou au lieu de lui répondre par voie de presse, il a dit au juge que son objectif n’a jamais été d’obtenir une réparation judiciaire mais plutôt de sensibiliser les prêcheurs, la population et les autorités sur les conséquences de certaines pratiques et les appeler au sens de la responsabilité. La Radio est, en cela, le moyen le mieux indiqué.

Comme au prêche de Chouala Bayaya, Ras Bath explique pourquoi il dit tout cela?

Selon Bath, c’est par ce que Me Mamadou Ismaël Konaté, a voulu exploiter cet incident pour atteindre son objectif. Cela après avoir tenté par tous les moyens, sans succès, à associer Ras Bath à l’accompagner dans son projet familial de protéger les vols de son frère Tièman Hubert Coulibaly, de clouer son (Bath) bec sur les actes crapuleux dont ils (Me Konaté et T. H. Coulibaly) avaient en projet afin de s’enrichir par l’instrumentalisation de la Justice.

Le Coran, Ami Kane et Ras Bath

Ras Bath dans ses propos dit avoir apprécié à sa juste valeur le coran qui lui a été offert surtout qu’il lui soit remis par Mme le Gouverneur du District de Bamako, Ami Kane. A son tour, Ras Bath dit retourner le même Coran à Ami Kane, à travers elle, aux autorités, de s’inspirer du Coran, lorsqu’elles initient ou conduisent des projets, des opérations, d’évaluer les avantages et les inconvénients dans l’unique sens de préserver le bonheur du peuple.

Kèlètigui Danioko

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here