Maouloud : Cheick Soufi Bilal dénonce les dérapages des religieux

Le Cheik Soufi Bilal en compagnie des chefs soufis du Burkina, de la Côte D’Ivoire, du Mali et la communauté musulmane des Soufis ont célébré ensemble, du 3 au 11 décembre 2016, le maouloud. C’était au stade Omnisport Modibo Keita.

Durant une semaine, les Soufis avec à leur tête leur guide spirituel, Cheik Soufi Bilal Diallo n’ont pas eu de repos. Du 3 décembre 2016 au 11 décembre 2016 les soufis ont commencé les activités du maouloud. Présidé  par le ministre des Maliens de l’extérieur, Abderrahmane Sylla, les soufis ont placé ce maouloud 2016 sous le signe de la sensibilisation des fidèles par rapport aux accidents de circulation et la pratique des activités sportives. Pour ce faire, les pompiers à leur tête le commandant Brouma Keita ont été les invités d’honneur. Ils ont procédé à des exercices de simulation et de sensibilisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here