Réunion annuelle des services des routes: Vastes projets de désenclavement au Mali en 2017

La salle Moussa Maiga de l’Agence nationale d’aviation civile (Anac), a abrité du 8 au 9 décembre 2016, les travaux d’échanges, de discussion de la réunion annuelle 2016 des routes. L’ouverture des dits travaux a été faite par le Ministre de l’équipement, des transports et du désenclavement, Mme Traoré Seynabou Diop, avec à ses côtés le représentant des partenaires techniques et financiers, Luca Ferroni, celui de la commission chargé des travaux publics à l’Assemblée nationale du Mali, Daouda Coulibaly, et du Maire de la CVI, Gaoussou Sangaré.

L’ordre du jour des travaux porte sur plusieurs points. L’on note le point d’exécution des recommandations de la réunion annuelle des servies des routes 2015; le rapport d’activité 2016 de la Direction nationale des routes (Dnr) ; de l’exécution financière du programme routier sur le Bsi et le budget ordinaire 2016; l’état du matériel par région; du projet de budget 2017. En outre, on retient le point d’exécution du financement de l’entretien 2016 ; des conventions de maitrise d’ouvrage délégué 2016, etc.

Les réunions des routes, explique le ministre aux délégués, nous donne l’occasion pour faire l’analyse des difficultés et problèmes rencontrés au cours de l’année écoulée, d’évaluer la portée et les impacts des actions menées et de partager les pistes de solutions pour plus d’efficacité et de résultats dans nos interventions. 2016, dit-elle, a vu l’exécution de plusieurs projets de désenclavement intérieur et extérieur du pays. Pour les projets achevés, indique-t-elle, il y a eu les bitumages des routes Tomina-Bénéna-frontière Burkina Faso (33km); Niafunké-Goundam-Diré-Tombouctou (198km); Banamba-Touba (13 km). Pour les projets en cours d’exécution, ajoute Mme Seynabou Diop, l’on retient entre autres, la route de Bamako-Koulikoro; le pont de Kayo sur le fleuve Niger à Kouliko; le pont sur le fleuve Dégou à Manankoro; le pont de Kouro barrage sur la RN11 (Sikasso-Koutiala); la route Niono-Goma Coura.

Selon elle, au premier semestre 2016, le fonds d’entretien routier a alloué une enveloppe budgétaire globale de 27,3 milliards de FCFA à l’entretien routier. Ces ressources, dit-elle, ont permis l’entretien de plus de 8665 Km de routes prioritaires dont 4822 Km de routes revêtues. Selon le ministre, la poursuite des efforts entrepris dans ce secteur se poursuit avec l’introduction des méthodes à haute intensité de main d’œuvre (Himo) dans le cadre du programme indicatif national du Mali du 11ème Fed qui est en cours à travers le projet pour la préservation du patrimoine routier d’un coût total de 16 milliards de Fcfa pour trois ans (2016-2018).

Un projet qui prévoit selon elle la création de 6680 emplois. Dans le cadre des perspectives, elle a souligné que plusieurs chantiers routiers seront lancés dont le second pont de Kayes, la route Kayes Sadiola, Yanfolila-Kalana frontière Guinée, Kangaba-Dioulfoundo-frontière Guinée, Baraouli Tamani, l’aménagement de la route reliant le 3ème pont de Bamako à la Rn6, le bitumage de la bretelle de Kétélé-Kadiolo-Zégoua, la construction et le bitumage de la voie ceinture de Koulikoro, l’aménagement de la voie Kouloubléni à Kalabancoro.

Le financement de ces projets, précise le ministre, est entièrement assuré par le budget national pour un montant estimé à 169 milliards de FCFA. Egalement, dit-elle, aura lieu au second semestre 2017, les travaux de construction de la route Kwala-Mourdiah-Nara y compris les contournements de Goumbou et de Nara pour un montant de 73 milliards de Fcfa. Les Ptf, à travers Lucca, ont réaffirmé leur soutien et accompagnement aux initiatives de développement des routes. Tout comme les représentants du Maire de la Commune VI et de la commission travaux publics de l’assemblée nationale.

Hadama B. Fofana

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here