Accord de réadmission: le Mali est déjà dans la phase d’application

Comme annoncé par la quasi totalité des médias occidentaux avec une dose de satisfaction ostentatoire, le Mali s’est engagé dans un accord de réadmission avec l’UE à s’impliqué aux côtés des européens sur le sol européen pour rapatrier les migrants en situation irrégulière. le ministre des affaires étrangères du Mali; Abdoulaye DIOP aura beau publié des communiqués pour démentir l’existence d’un accord de réadmission, il pourra difficilement jeter le discrédit sur la circulaire de l’ambassade du Mali en Allemagne adressée au président du haut conseil des maliens d’Allemagne.

Cette circulaire est l’application parfaite de ce que prévoit l’accord de réadmission pour lequel les malien s’indignent.

L’ambassade de la république du Mali en Allemagne informe explicitement le haut conseil des maliens d’Allemagne de l’arrivée d’une mission du ministère des maliens de l’extérieur pour l’identification des migrants vivant sur le territoire allemand. Le ministère des maliens de l’extérieur sensé être solidaire des maliens se retourne contre eux.
Soit le ministre Abdoulaye DIOP n’a pas été informé d’un tel dispositif, soit il ment à travers ses communiqués de démentis. Pour chacune des deux raisons il doit démissionner pour avoir trompé les maliens.
Pendant que le Mali fait tout pour sevrer les maliens de cartes NINA et de passeports, il met en place un deal avec l’Europe pour expulser ses ressortissants pour défaut de titre de résidence en Europe conditionnés aux documents pré-cités.
Quelques une françaises ayant traité l’information relative à la signature d’un accord de réadmission UE-Mali le parisien , le figarot , Euractiv .
Nous sommes face à une situation d’opportunisme de la part de l’état malien au détriment des maliens. Et si tout était orchestré dans le but de permettre à l’Europe de réaliser son quota d’expulsion?

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here