Élections communales du 20 novembre 2016 : L’ADEMA-PASJ se meurt à Dioïla

L’un des avantages de cette élection communale du 20 novembre 2016, a été de révéler le poids politique de chaque responsable politique dans sa section. Ce sont des élections de proximité. Elles permettent donc de savoir comment le premier responsable du Parti traite ses militants, s’occupe de l’organisation du Parti, motive les responsables à la base, le degré de loyauté envers les militantes et les militants. Il renseigne sur le degré de transparence dans la gestion des fonds de campagne et ou d’appui que le Comité Exécutif donne aux structures. En un mot, c’est le leadership du premier responsable local qui est évalué dans sa localité. Les résultats obtenus lors des communales du 20 novembre 2016, ont démontré que plusieurs responsables n’ont pas de poids dans leurs localités respectives.

Le cercle de Dioïla ne fait pas exception à la règle de mauvaise gestion qui a  conduit, le Parti à sa perte depuis 2009. De 2009 à maintenant, le Parti ne fait que perdre du terrain. L’ADEMA a été le premier Parti politique dans le cercle Dioïla de 1992 à 2013 en terme de représentativité à la base. Le tableau ci-dessous donne le poids politique de l’ADEMA-PASJ dans chaque cercle de la Région de Koulikoro en terme de nombres de conseillers communaux obtenus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here