Leçon de géopolitique : L’Afrique, le continent des plus improbables scénarii politiques

Leçon de géopolitique : L’Afrique, le continent des plus improbables scénarii politiques

Spectaculaire, burlesque ou encore saugrenu, les qualificatifs ne manquent pas pour qualifier les crises politico-sécuritaires en Afrique. La dernière en date est le revirement spectaculaire du président gambien Yaya Jammeh. Après qu’il eut reconnu sa défaite à la face du monde et ce, dès les premiers instants de la proclamation des résultats de l’élection présidentielle, il fut, sans état d’âme aucun, l’auteur de la volteface extraordinaire qui restera dans les annales de l’histoire contemporaine en Afrique. En effet, il rejette totalement la victoire de son challenger Adama Barrow et clame haut et fort sa victoire. Quelle mouche a pu bien piquer le président Jammeh pour s’être souillé après s’être refait une virginité aux yeux de la Communauté internationale ? Cette crise qui était pourtant prévisible après 22 ans de délices du pouvoir n’est malheureusement pas aussi rare que l’on pourrait le croire sur le continent. D’autres faits ayant débouchés sur des crises similaires sont encore dans les mémoires. Les crises postélectorales en Afrique sont une véritable saga où se mêlent le ridicule, l’absurde et le cocasse.

Hier en Côte d’Ivoire, un Etat, deux présidents élus

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here