Candidature pour la présidence de la Commission de l’Union Africaine (UA) : Le Professeur Abdoulaye Bathily dévoile ses ambitions pour l’Afrique

L’ancien N°2 de la MINUSMA, le Professeur Abdoulaye Bathily est candidat pour la présidence de la commission de l’Union Africaine. Pour dévoiler ses ambitions au grand public, M. Bathily dont la candidature est portée par son pays, le Sénégal, a rencontré les hommes de médias le mardi 13 décembre dernier à la Maison de la Presse, juste avant sa rencontre avec le président de la République Ibrahim Boubacar Keita.

Devant les journalistes, le candidat qui se définit comme un «panafricaniste convaincu», dévoile sa vision panafricaine. « j’ai la ferme conviction que l’Union Africaine est le seul véhicule qui soit pour exercer le meilleur de nos forces et atteindre nos objectifs fixés sur quatre, huit ou cinquante ans », explique-t-il aux journalistes. Selon lui, forte des leçons du passé, dotée d’un programme correspondant aux aspirations contemporaines des Africains, et assez audacieuse pour imaginer des voies de développement à la mesure des potentialités, l’Union Africaine pourrait devenir le mécanisme idéal pour définir et exécuter un agenda reflétant les espoirs et besoins du peuple africain.
Le panafricaniste Abdoulaye Bathily se prévaut non pas comme le candidat d’un seul pays, d’une ethnie ou d’une langue, mais le candidat de l’unité africaine. «Ma candidature n’est pas une candidature de circonstance, pour servir un pays ou une région. Elle est une contribution à l’avancement de l’Afrique », a-t-il déclaré.
Celui dont la nationalité est sénégalaise mais dont « l’Afrique est le pays », pour reprendre ses termes, est déterminé à prouver son engagement, à mettre son expertise et à réaliser les décisions des chefs d’Etats et de gouvernements pour le bénéfice du continent. Et à ses dires, la Commission de l’UA est la plateforme unique qui lui permettrait de continuer d’exercer son engagement, son expérience et son expertise au profit de l’Afrique qui détient son destin.
Le candidat a évoqué les grands axes de sa politique pour la redynamisation de l’institution qu’est la Commission de l’Union Africaine. Il s’agit de programmes spécifiques en faveur des femmes et des jeunes. Selon lui, on ne peut parler du développement de l’Afrique sans intégration, sans une libre circulation des personnes et que la commission a besoin des réformes majeures afin de répondre aux attentes des autorités et des peuples africains.
Le professeur Bathily ambitionne une Afrique où la Démocratie est mieux respectée, avec une économie performante dans la paix et la stabilité. Dans ses propositions, il en appelle à des réformes importantes et séquencées pour la commission, une mutualisation des potentialités pour se lancer dans des actions transversales dont le continent peut tirer le meilleur profit, une politique plus intense de développement des infrastructures, de prise en compte des besoins des femmes et des jeunes, entre autres. Il ambitionne que l’Afrique sorte des lignes fixées par le colonialisme pour être au rendez-vous de l’histoire et de rendre la commission de l’Union Africaine plus performante et en faire un outil à la mesure de l’attente des peuples africains.
Rappelons que le professeur Abdoulaye Bathily possède une très grande connaissance de l’Afrique. Il s’est engagé, toute sa vie durant et tout au long de sa carrière professionnelle, à promouvoir le panafricanisme. Plusieurs fois ministre dans son pays, le Prof Bathily a également été un brillant parlementaire au sein du Parlement où il a occupé le poste de vice-président (2001-2008).
Au plan international, l’expertise du Prof Bathily a également été sollicitée plusieurs fois dans le cadre de la recherche de solutions à certaines graves crises sécuritaires affectant la stabilité du continent dont au Mali, où de 2013 à 2014, il a été Représentant Spécial adjoint du Secrétaire général de l’ONU au sein de la Minusma.
Avant d’être, le Représentant de Banki-Moon en Afrique Centrale jusqu’en 2016. Grand activiste, Abdoulaye Bathily a, durant les cinquante dernières années, participé à de grands évènements (de l’OUA et de l’UA) ayant contribué à construire la vision et la réalisation de l’organisation continentale et de ses organes.
Daniel KOURIBA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here