Importance des 28 groupes bancaires en activité dans l’Umoa Ecobank champion, suivi respectivement de Bank of Africa, Atlantic Bank International, Société Générale, Attijariwafa bank…

Les ressources globales mobilisées par l’ensemble des banques en activité ont progressé de 18,1% pour se fixer à 22.240 milliards, après une hausse de 15,4% en 2014. Elles sont constituées à hauteur de 84,6% de dépôts et emprunts de la clientèle. En ce qui concerne les fonds propres, ils se sont consolidés de 306 milliards, en relation notamment avec l’amélioration de la situation financière de certains établissements de crédit. Ces données se trouvent contenues dans le rapport 2015 de la Commission bancaire de l’Umoa, lequel précise que “28 groupes bancaires sont en activité dans l’Union et proviennent principalement de 5 principales zones géographiques. Ils détiennent ensemble 86,6% des actifs et représentent 85,0% du résultat net global provisoire du système bancaire”.

Durant l’année 2015, “le système bancaire de l’Umoa a évolué dans un environnement économique favorable au plan interne, marqué par une progression du taux de croissance du Produit intérieur brut (Pib) en volume de 7,0% après 6,5% l’année précédente”, affirme le rapport 2015 de la Commission bancaire de l’Umoa qui précise aussi que “le nombre d’établissements de crédit agréés dans l’Union a augmenté de cinq (5) unités pour s’établir à cent trente-sept (137), contre cent trente-deux (132) en 2014. L’effectif des groupes bancaires de dimension régionale et/ou internationale opérant dans l’Union est ressorti à vingt-huit (28) au cours de la période sous revue”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here