Ministère des affaires étrangères : Le Ministre Abdoulaye Diop étouffe des velléités de grève des travailleurs

Le Comité syndical annule une réunion pour décider d’un préavis de grève. Mais après une rencontre secrète tenue la nuit entre le Ministre et des responsables syndicaux, patatras !

C’est à travers sa correspondance N°0021 que le Comité du syndicat libre des travailleurs des Affaires étrangères avait convié l’ensemble des travailleurs dudit ministère pour une assemblée générale extraordinaire qui était prévue pour le mardi 13 décembre 2016 dans la salle de conférence du Département. Ordre du jour de cette rencontre : préavis de grève et questions diverses. Coup de théâtre ! A la dernière minute, le syndicat a fait marche arrière sans pourtant convaincre ses membres.

Et ce recul, selon certaines sources, s’expliquerait par une rencontre secrète dans la nuit du vendredi au samedi dernier entre le syndicat et le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Abdoulaye Diop. C’est au cours de cette entrevue que les syndicalistes auraient désisté au grand désarroi des travailleurs dont certains se sentent trahis, voire délaissés à leur propre sort.

Il faut rappeler que le feu couve sous la cendre au ministère des Affaires étrangères où les qualités managériales du ministre et sa gestion des cadres du Département sont constamment décriés par les travailleurs. “Cela fait plusieurs mois et même près d’une année que des conseillers au sein des ambassades et des consulats ont été relevés sans être remplacés. Toute chose qui porte préjudice au bon fonctionnement de ces services. Aussi, certaines structures comme la Cellule de planification statistique du secteur coopération et intégration du ministère des Affaires étrangères et de la coopération, où la directrice est en congé depuis 5 mois, le véhicule de service est au bon vouloir de ses enfants” a regretté un syndicaliste sous couvert de l’anonymat.

En tout cas, certains agents du ministère des Affaires étrangères, avec qui un responsable syndical aurait fait le compte rendu de leur entretien avec le Ministre, trouvent que l’argumentaire avancé par le Ministre Diop pour faire endormir le comité syndical ne tient pas. Il se trouverait que le ministre des Affaires étrangères aurait demandé la clémence du syndicat avec pour argument le rôle central du Département dans l’organisation du sommet Afrique France prévu le mois prochain à Bamako.

K.THERA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here