21ieme Edition de l’EID : 234 demandes d’interpellation en lice

La 21ieme session de l’espace d’interpellation démocratique est ouverte le samedi 10 décembre au palais des sports sise à l’ACI 2000 avec 234 demandes d’interpellation dont 132 proviennent des régions soit 51,41%.
L’édition 2016 de l’espace d’interpellation démocratique (EID) est ouverte le samedi dernier en présence du Premier ministre Modibo Keita et les membres de son gouvernement sous la présidence du médiateur de la République, Baba Akhib Haidara.
Cette 21ieme édition 2016 s’ouvre avec 234 demandes d’interpellation contre 206 en 2015. Ce qui démontre l’engouement de la population et les effets positifs que l’EID continue de produire à la grande satisfaction des citoyens.
Cette année, les demandes d’interpellation venant des régions du Mali sont importantes. Environ 132 demandes d’interpellation soit 51,41% proviennent des régions et 102 de Bamako soit 43,59%.
Toutefois, la participation des femmes reste faible, elle atteint à peine 5%. De même des Maliens de l’extérieur. Pour amener ces deux couches de la population malienne à une participation plus significative, le médiateur de la République estime qu’il faut doubler plus d’efforts.
Donner de l’efficacité à l’EID
Pour rappel, à la sortie de la 19ieme session en 2014, pour donner plus de souffle et de dynamisme à cet espace d’interpellation démocratique, Baba Akhib Haidara dira que les actions de réajustement et de renforcement de l’EID ont conduit à l’adoption des mesures comme la révision du format du jury d’honneur dont le nombre de membres passe de 7 à 9 et inclus deux personnes ressources ayant des compétences avérées, la révision du règlement intérieur qui intègre maintenant des critères de recevabilité en ce qui concerne la forme et le fond dans le traitement des demandes d’interpellation, l’institution d’une cérémonie d’accueil des interpellateurs à la veille de la session, etc.
En effet, toutes ces dispositions sont mises en application à partir de la présente session, précise le médiateur, selon qui, elles visent, avec d’autres mesures qui interviendront, à donner une plus grande efficacité aux mécanismes de fonctionnement de l’EID et à assurer une meilleure appropriation du concept de ce forum par nos concitoyens.
La 20ieme session de l’EID, une réussite
Mais auparavant, le président de la commission préparatoire, Mamadou Sissoko a fait le bilan de la session dernière qui a été jugée satisfaisante.
Au cours de la 20ieme session de l’EID, indique-t-il, la commission préparatoire a classé les interpellations en trois catégories, à savoir : les interpellations retenues pour la lecture, les interpellations retenues pour « suite à donner » et les interpellations non retenues.
Ces trois catégories d’interpellation ont reçu des réponses de la part des ministères concernés.
S’agissant du domaine foncier dont plusieurs demandes portaient dessus lors de la 20ieme session, l’EID note à ce niveau une satisfaction avec la mise en place d’un cadre institutionnel de pilotage de la reforme domaniale et foncière, l’élaboration d’une feuille de route de la reforme domaniale et foncière, le démarrage des travaux de la relecture du code domanial et foncier, etc.
Par ailleurs, les membres de jury pour cette 21ieme session étaient composés de Mme Katherine Choquet, M. Kalifa Gassama Diaby président des jurys d’honneur, Me. Serfi Ali Maiga médiateur de la République du Niger, Marc Goita, représentant des églises du Mali et Gaoussou Drabo, ancien ambassadeur. Devant lesquels des discours ont été lus par les personnalités et militantes des droits de homme, de la liberté et de la démocratie.
Du constat fait, il ressort que le chantier de l’EID reste encore très grand. Certes, des efforts ont été fournis pour la mise en œuvre des recommandations du Jury d’honneur, mais il reste beaucoup à faire car le combat pour la liberté et pour la promotion de la protection des droits de l’homme est un combat de tous les instants.
Amara BATHILY

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here